8 tagged articles Gil Stan

Personnages secondaires 25/03/2017

Personnages secondaires

 
Nom: Kiryu Ambre
Age: 20 ans
Aime: Castiel, L'argent, Elle même...
Déteste: Qu'on touche Castiel, De se faire disputer par son père, ...
Personnalité: Peste, Manipulatrice, Séductrice, Menteuse...
  
 
Personnages secondaires


Nom: Kiryu Stefan
Age: 50 ans
 Aime: Son statut, L'argent,...
Déteste: Sa nièce, ...
Personnalité: Fort caractère, Menteur, ...
 
 
Personnages secondaires

 

Nom: Stan Gil
Age: 30 ans
Aime: Son travail,
Déteste: De faire du mal au gens, ...
Personnalité: Fort caractère, Solidaire, ...
 

Tags : Ambre Kiryu - Stefan Kiryu - Gil Stan

CHAPITRES 11- Une tenue trop sexy 17/04/2017

Précédemment...

Castiel : Allez...chut... c'est terminé.
Anastasia : Ne me fait plus une peur pareille.
 
Dis-je en le tapant sur le torse doucement.
 
Castiel : Oui, j'ai compris.
Anastasia : Castiel
Castiel : Oui
 
Etant encore dans ses bras, je lui dis tout bas.
 
Anastasia : Merci d'être resté en vie.
 
Après avoir entendu ses mots Castiel et moi restâmes un moment comme ça, sans rien dire.





Point de vue ??
 
Assis mon bureau. Une personne vint taper à ma porte et entra.
 
Homme : Monsieur, la fille a encore réussi à s'en sortir.
... : Je croyais que tout c'était bien passer.
Homme : C'est ce qu'on croyait nous aussi mais nous venons d'apprendre, qu'elle n'était pas seul quand on n'a tenté de la tuer.
... : Qui était avec elle ?
Homme : Monsieur Joshiro. D'ailleurs, c'est lui qui s'est reçu,  la balle à sa place.
... : Quoi ? Comment cela a pu se produire ?
 
Enervé, je me levais d'un coup de mon siège.
 
... : Vous, vous rendez compte de la gravité des choses.
Homme : B-bien sûr.
... : Si quelqu'un apprends que c'est moi qui ordonné ça, ils vont croire que j'ai essayé de faire assassiner le chef des yakuzas. J'espère pour vous que rien n'a été laissé derrière.
 
L'homme qui était devant moi me regarda avec crainte et ne dit rien.
 
... : Ou est-il à présent ?
Homme : A l'hôpital, d'après ce que j'ai compris. Il est sorti, il n'y a pas longtemps du bloc.
... : Alors ?
Homme: Il en vie.
... : Très bien, tenez moi informé de son état.
Homme : Bien.
 
L'homme s'en alla de mon bureau. Debout, je me tournais vers la fenêtre. Cette femme est coriace. En plus de ça, elle est constamment protéger par Joshiro. Comment la tuer avec une telle personne à ses côtés ?
 
... : Gil.
Gil : Oui.
 
Gil sortit de l'ombre et vint se tenir derrière le bureau.
 
... : Je te demande d'aller surveiller cette femme et de me tenir informé de ses moindres fait et geste. Je te dirais au moment venu de ce qu'il faudra faire.
Gil : Très bien.
 
Gil se dirigea vers la porte et s'en alla.
 
Fin PDV ??
 
Après plusieurs jours d'hôpital, Castiel avait pu enfin sortir. Avant de le laisser rentrer à la maison, le médecin avait précisé à Castiel de se reposer et de ne pas reprendre le travail tout de suite mais tête de mule qu'il est. Castiel n'écouta pas bien évidement les conseils du médecin et retourna travailler dès sa sortie. Alors que nous nous dirigeâmes vers la voiture, je commençais à parler.
 
Anastasia : Pourquoi aller travailler alors que tu es encore blessé ?
Castiel : Car j'ai du travail qui m'attends et le peu que je suis resté à l'hôpital m'a fait augmenter m'a charge de travail.
Anastasia : En retournant travailler, tu risques de forcer et de rouvrir tes blessures. Ce qui déduit que tu risques de manquer encore plus.
 
Même si j'ai du mal à l'avouer. Je m'inquiéte pour lui.
 
Castiel : Hé bien, heureusement que j'ai un garde du corps qui va m'aider.
Anastasia : Q-quoi ?
Castiel : Vu que je suis blessé, tu vas m'aider à faire tous ce que je ne peux pas faire.
Anastasia : Tu rigoles, j'espère ?
Castiel : Euh...Non, pourquoi ?
Anastasia : Je suis un garde du corps et pas une secrétaire.
Castiel : Dommage, ça tirait très bien comme poste vu tes formes.
 
Je rêve ou il en train de dire qu'une secrétaire doit être sexy?
 
Castiel : En plus, ça tombe bien vu que la mienne est partie en congé.
 
Dit-il avec un sourire sadique.
 
Anastasia : Je refuse. Il hors de question que je fasse mon rôle de garde du corps ainsi que ta secrétaire.
Castiel : Tant pis, je me débrouillerais tout seul. Moi qui croyais que tu avais un peu de peine pour ton patron qui s'est fait prendre une balle.
 
Castiel me regarda. Il est en train d'essayer de me faire culpabiliser là. Il joue le rôle de la victime et moi je joue le rôle de la méchante dans l'affaire. Sérieux, il se fout de m'a gueule. Il peut toujours courir, je m'en fous. En plus j'en, suis sûre que ça secrétaire est là. Alors que nous arrivâmes devant l'immeuble de son travail. Castiel descendit de la voiture. Je fis pareil et le suivi jusqu'à son bureau. Nous passâmes devant le personnel et tout le monde l'accueillais chaleureusement.
 
Employé 1 : Monsieur, ravi de vous revoir.
Castiel : Merci
Employé 2 : J'espère que ça va mieux.
Castiel : Ne vous inquiètez pas pour moi. Tous vas bien.
 
Tous les employés étaient contents de le revoir. C'est fous ça. Je n'aurais jamais pensé qu'il était si aimé par eux.  Nous rentrâmes tous les deux dans le bureau. En arrivant, nous vîmes la pile de document sur le bureau.
 
Anastasia : C'est quoi ce bordel ?
Castiel : Tu croyais quoi? Qu'un directeur n'avait jamais rien à faire ?
Anastasia : Attends 1 min. Tu dois traiter tout ça ?
Castiel : Oui. C'est pour cela que je ne peux pas manquer plus le travail.
 
Il s'installa à son bureau. Debout, devant lui, j'étais ébahi par la quantité de chose qu'il avait à faire.
 
Castiel : Anastasia ?
Anastasia : O-oui ?
Castiel: Maintenant que nous sommes arrivés, je pense que tu peux aller à l'entrée.
Anastasia : Euh... Oui. J'y vais.
 
Je tournais les talons et sortis du bureau. Il a une secrétaire, il peut s'en sortir tout seul.  Alors que je marchais dans le couloir, j'entendis des brides de conversations.
 
Employé 1 : Vous croyez qu'il va s'en sortir tout seul.
Employé 2 : Je sais pas. En plus avec Sacha qui est parti en congé de maternité. C'est clair que ça va être plus dur pour lui.
Employé 3 : Monsieur Joshiro est comme même un homme incroyable. Il aurait pu prendre plus de congé maladie mais au lieu de ça, il vient travailler avec ses blessures.
Employé 1 : Oui quel homme.
 
Putain, c'est pas vrai. Il est vraiment tout seul pour travailler. Je croyais qu'il disait ça juste pour m'embêter. Je finis par rebrousser chemin et revint au bureau. Sans toquer, j'ouvris la porte. Castiel fut choqué de me voir.
 
Castiel : Anastasia ?
Anastasia : Bon que veux-tu que je fasse à la place de ta secrétaire ?
Castiel : Je croyais...
Anastasia : Regarde ne dis pas un mot de plus sinon je reviens sur ma décision.
Castiel : Alors ça veut dire que tu veux bien m'aider ? Pourquoi ce changement soudain ?
 
Castiel me regarda en souriant. Je n'aime pas quand t'il fait ça ? Ça m'énerve.
 
Anastasia : J'ai mes raisons. Je t'aiderais jusqu'à que tes blessures ailles mieux. En attendant dis-moi ce que j'ai à faire avant que je ne change d'avis.
Castiel : Très bien. Alors range-moi ses dossiers dans leurs classeurs.
Anastasia : Et comme je fais pour savoir où ils vont ?
Castiel : Les noms sont inscrits dans le dossier ainsi que sur le classeur.
Anastasia : Ok.
 
Je pris les dossiers qui m'indiqua et les rangeas dans leurs classeurs. Je sentis son regard vers moi mais fit comme si de rien n'était. Ce jour-là, nous travaillâmes jusqu'à pas d'heure. Le travail enfin terminé, nous quittâmes le bureau.
 
Castiel : Tu as fait du bon boulot aujourd'hui ?
 
Je rêve ou il vient de me complimenté ?
 
Castiel : Je te l'avais dit que tu pouvais faire secrétaire.
 
Dit-il avec plein de sous-entendu.
 
Anastasia : Car j'ai des formes ?
Castiel : Oui.
 
Je fis pour lui donner un coup comme à chaque fois qu'il dit une bêtise mais là, il rattrapa ma main. Sous le choc, je le regardais. Il tira dessus et rapprocha son visage de mon oreille. Son souffle sur ma peau me fit frissonner légèrement.
 
CHAPITRES 11- Une tenue trop sexy

 
Castiel : A force de t'observer, je connais mieux ton attitude à mon égard maintenant. Donc ton coup est raté cette fois-ci. Ah ! J'oubliais. Tes formes sont très belles.
 
Je me sentis rougir de plus belle. Castiel s'éloigna de mon oreille et me regarda avec un sourire. N'ayant pas le temps de dire quoi que ce soit, il s'en alla vers la voiture. Je le regardais monter à l'intérieur. Pourquoi mon c½ur bat au si vite ? Par réflexe mes mains vint se poser sur ma poitrine. Ce type va finir par me tuer. Je finis par reprendre mes esprits et monta dans la voiture à mon tour.
 
Quelques jours plus tard...

Plusieurs jours s'était écoulé, depuis m'a prise en poste avec Castiel. J'arrivais tant bien que mal à gérer mon poste de garde du corps et de secrétaire. Le point positif, c'est que je pouvais mieux garder un ½il sur lui. Mais j'avais l'impression que lui aussi gardats un ½il sur moi. Pourquoi ? Je dois juste me faire des idées. Alors que j'étais en train de ranger encore des dossiers, Castiel revint dans la pièce suivi de Lysandre.  Il alla s'asseoir à son bureau et nous tourna le dos. Je me rapprochais discrètement de Lysandre.
 
Anastasia : Dit qu'est-ce qu'il a?
Lysandre : Castiel n'est pas content car il doit aller à un gala.
Anastasia : Et alors c'est mal ?
Lysandre : Non mais...
Castiel : Je n'aime pas ce genre de soirée.
 
Nous levâmes la tête en direction de Castiel qui venait de parler.
 
Anastasia : Et pourquoi ?
Castiel : Car pendant près de deux heures tu es obligé, de te coltiner des gens qui essaye juste de te lécher les bottes pour avoir une place au sein du clan.
Anastasia : Je ne comprends pas, je croyais que c'était pour ton entreprise ?
Lysandre : Oui et non.
Anastasia : Je vois.
 
Encore des magouilles avec sa position de chef des yakuzas.
 
Anastasia : Tu n'as qu'à pas y aller. C'est tout.
Lysandre : Le problème c'est qu'en tant que chef des yakuzas. Castiel est obligé d'y aller.
Castiel : Oui car une grande partie de mes investisseurs financiers y vont et si je n'y vais pas ça risque d'avoir une mauvaise influence sur le groupe ainsi que sur ma position en tant que chef des yakuzas.
Anastasia : Hé bien, désolé de ne pas pourvoir t'aider. J'espère que tu t'amuseras comme même ce soir.
Castiel : Mais, tu viens avec moi.
Anastasia : Pardon ?
Lysandre : Tu es son garde du corps, c'est normal que tu participes toi aussi à cette soirée. Beaucoup de personne, voudrons essayer de visé Castiel ce soir.
Anastasia : Vous rigolez j'espère ?
Castiel : Non. En plus d'être mon garde du corps ce soir tu vas me servir de partenaire.
 
C-c'est pas vrai. Il rigole encore, c'est ça? Castiel me regarda sérieuse. Il se leva et s'approcha de moi tranquillement.
 
Castiel : Au moins une chose est sûr, c'est que grâce à toi, je ne vais m'ennuyer ce soir.
 
Castiel fit un grand sourire et moi je le regardais perplexe.
 
Plus tard dans la soirée...
 
J'y crois pas, que j'ose porter ça. Nous étions arrivés au gala et beaucoup de monde y était. Castiel était habillé d'un sublime costume et moi j'étais habillé d'une robe un peu trop...sexy à mon gout.  Je repensais encore à tout à l'heure, quand nous sommes allés en boutique pour m'habiller.
 
Quelques heures avant...
 
Après le travail, Castiel m'avait obligé à monté dans la voiture à toute vitesse.
 
Anastasia : Mais qu'est-ce que tu fais ? Pourquoi veux-tu aller si vite ?
Castiel : Les magasins vont bientôt fermé et nous devons t'acheter une robe pour ce soir plus le reste.
Anastasia : Quoi ? Mais, je ne peux pas prendre quelque chose de mon armoire.
Castiel : Anastasia c'est un gala et on ne porte ce genre de vêtement là-bas.
Anastasia : Et on porte quoi ?
Castiel : Tu verras bien.
 
Il détourna la tête. Je le vit faire un sourire en coin. Je le sens mal. Nous arrivâmes quelques minutes plus tard, dans une boutique de haute gamme.
 
Anastasia : Euh...
Castiel : Quoi ?
Anastasia : Castiel, tu te rends comptes que même pas avec un mois de paye, j'ai l'argent qu'il faut pour me payer une tenue venant de là.
Castiel : Ne t'inquiète pas pour ça. C'est moi qui paye.
Anastasia : Hein ?
 
Il me poussa par derrière et me fit entrer dans le magasin.
 
Vendeuse : Bonjour que puis-je faire pour v... Oh ! Monsieur Joshiro quel plaisir de vous voir.
Castiel : Moi de même.
 
Ils se connaissent ?
 
Vendeuse : Que puis-je faire pour vous ?
Castiel : Nous allons à un gala ce soir et je voudrais qu'elle soit présentable.
Vendeuse : Je vois. Ne vous inquiétez pas, je vais vous la métamorphoser.
 
La vendeuse s'en alla.
 
Anastasia : Dit aussi que mes goûts sont nuls.
Castiel : Je n'ai jamais dit ça. Au contraire, j'aime bien comment tu es mais nous allons à un gala.
 
Je restais stupéfaite de ce qu'il venait de dire. Il aime comment je m'habille ? Alors que je le regardais de profil. La vendeuse revint avec plusieurs robes en mains.
 
Vendeuse : Si vous voulez bien me suivre mademoiselle.
Anastasia : Euh... Oui
 
Je suivis la vendeuse jusqu'à la cabine d'essayage. Laissant Castiel seul. Dans la cabine, je me déshabillai et me retrouvait en sous vêtement.
 
CHAPITRES 11- Une tenue trop sexy

 
Vendeuse : Commençons par celle-là.
 
La première robe que la vendeuse me fit porter était mauve et un peu trop touffu à mon gout. Alors que j'allais parler la vendeuse me coupa.
 
Vendeuse : Non, ça ne va pas avec votre teint. Changeons.
 
Aussitôt dit, aussitôt fait. La vendeuse m'enleva la robe en un clin d'½il. Je n'eue me même pas le temps de dire « ouff ». Nous essayâmes pas mal de robe, pendant plusieurs minutes. Je ne pus même pas donner mon avis. La dernière robe que je portais était d'un noir et d'un tissus très raffiné. Mon dos était nu en plus de ça j'avais un décolleté et le bas de robe était légère ouverte. Heureusement qu'elle va me dire encore de l'enlever.
 
Vendeuse : Parfait. Vous êtes ravissante.
Anastasia : Attendez, quoi ? Je ne vais pas comme même pas porter ça ?
Vendeuse : Oui. Pourquoi ?
 
Dit-elle d'un air innocent.
 
Anastasia : Mais, c'est trop voyant. Trop...
Vendeuse : Sexy ?
Anastasia : Oui.
Vendeuse : Vous n'avez pas avoir honte, vous savez. Votre corps comme le dirais-je ? Est... Super.
Anastasia : Hein ? Mais...
 
La vendeuse ne m'écouta pas et m'obligea à la suivre une nouvelle fois. Si elle continue, comme ça. Je sens que je vais faire un malheur. La vendeuse m'emmena dans une grande pièce avec un miroir.
 
Vendeuse : Asseyez-vous ici, s'il vous plait.
 
Comme me elle me l'avait demandé, je m'asseyais en face du miroir et attendit. Ce relooking dura au moins 20 minutes. Après avoir terminé, je sortis de la pièce. Castiel qui était assis se retourna dans ma direction. En me voyant, il me fit les gros yeux. 
CHAPITRES 11- Une tenue trop sexy



Gêné, j'essayais tant bien que mal de me cacher le corps et baissa la tête.
 
Anastasia : N-ne me regarde pas comme ça. Je sais que ça me va pas.
 
Castiel n'avait rien dit depuis plusieurs minutes et se contenta de me regarder. Il ouvrit finalement la bouche.
 
Castiel : T-tu... es...magnifique...
 
Sous le choc, je levais la tête et le regarda. Je vis que Castiel avait les joues tout rouges. Il détourna celle-ci et regarda ailleurs. Puis il se dirigea en caisse et évita mon regard, pendant tout le chemin.

Retour au présent...
 
Je crois que c'est la première fois que je voyais rougir Castiel. Est-ce que j'ai bien vu ? Nous avançâmes tous les deux dans la salle. Tout le monde nous dévisagèrent. J'étais mal à l'aise face à ça. J'avais l'impression d'être une bête de foire. Alors que j'allais prendre mes jambes à mon cou, quelqu'un nous appela.
 
... : Anastasia. Castiel. 


*** *** ***
Voici le chapitre 11 de ma deuxième fiction. Alors qui est ce qui les appelles? Vous saurez sa dans le prochain chapitre.
Bonne lecture :)


< CHAPITRES-10                                                                                                                                    

Tags : Castiel Joshiro - Anastasia Clay - Lysandre Folls - Gil Stan

CHAPITRES 15- Nathaniel devient agressif 22/04/2017

ATTENTION LEMON DANS CE CHAPITRE
 
Précédemment...
 
Castiel: Je t'aime.
Anastasia: Hein?
Castiel: Anastasia, la personne que j'aime est en face de moi.

Quand il me dit ça se fut comme un choc. Sans que je ne comprenne quoi que ce soit, Castiel s'empara de mes lèvres. Mes mains se posèrent derrière son cou. Les siennes sur mes hanches. La musique se termina ainsi que notre baiser.

Castiel: Anastasia, je t'aime.
Anastasia: Moi aussi.

Nous souriâmes tous les deux. Face à notre réponse. Qui aurait cru il y a quelques mois, que je serrais tombé amoureuse du chef des yakuzas.
 



Après que Castiel et moi, nous nous sommes avouer nos sentiments. Nous voulâmes nous embrasser une fois de plus mais nous fûmes interrompu par des applaudissements. Toutes les personnes, qui était autour de nous venait d'assister à la scène.

...: Whou... Whou... Bravo

Je me retournais vers cette voix avec Castiel.


Anastasia: Rosalya!

Rosalya: Eh beh! Quoi?
Castiel: Celle-là alors.
Anastasia: Je ne pensais pas qu'on allait attirer autant l'attention.
Castiel: Moi non plus.
Rosalya: En même tant, si vous avez vu la dance que vous nous avez fait.
Lysandre : Plus la déclaration. Qui aurait cru ça venant de la part de Castiel ?
Castiel: C'est bon, fermez la tout les deux.
Rosalya: Oh... Si on peu plus s'amuser.
Anastasia: Je veux pas te contrarier mais c'est limite gênant.
Lysandre : Allez c'est rien, ce sont les choses de la vie.
Castiel: Ouais, ouais. C'est bon, on a compris.
Rosalya : Bon alors?
Castiel: Quoi alors?
Lysandre et Rosalya: Vous êtes ensemble?

Nous nous regardâmes Castiel et moi.


Castiel et Anastasia: Non

Lysandre et Rosalya: Quoi? Vous vous foutez de nous?
Castiel: Peut être.
Anastasia: Va savoir.

Alors que Rosalya et Lysandre nous embêta pour savoir. Castiel s'approcha de mon oreille.


Castiel: On ferait mieux d'y aller.
Anastasia: Oui, je crois.

Sans laissez le temps, aux deux autre de rappliquer, nous partîmes du bar.


PDV Lysandre


Castiel et Anastasia venait de partir du bar. Nous laissons moi et ma femme ici.


Rosalya: J'y crois pas. Ils sont parti. 

Lysandre: Oui
Rosalya: Ils nous ont même pas dit si ils étaient ensemble.
Lysandre: C'est pas grave ma chérie. On le saura demain.
Rosalya: Peut être mais moi je voulais savoir maintenant.

Je rigolais face à la réaction de ma femme.

Rosalya: Lysandre pourquoi tu rigoles?
Lysandre: Tu ressembles encore à une enfant en faisant cette tête et ça m'amuse.
Rosalya: Mais qu'est-ce que tu raccontes?
Lysandre: Tu veux le savoir?

Dis-je en me rapprochant d'elle. Elle commença à rougir.


Rosalya: Euh... Oui
Lysandre: Ca me rappelle quand nous étions enfants.
Rosalya: Q-quoi?
Lysandre: Tes réactions sont les mêmes, qu'à l'époques et c'est cela qui m'a fait craquer chez toi.

Rosalya était abasourdit de ce que je venais de lui dire. j'en profitais pour lui voler un baiser ce qui la fit rougir deux fois plus. Tous le monde, nous regardais. Rosalya s'en rendit compte.


Rosalya: Anastasia à raison.
Lysandre: Sur quoi?
Rosalya: C'est vraiment gênant de faire embrasser quand tous le monde nous regarde.

Je rigolais encore une fois face à sa réaction. Elle me mit un petit coup avec ses mains puis nous partîmes à notre tour du bar. En étant content de notre mission.


Fin PDV Lysandre


Après être partit du bar, nous nous dirigeâmes vers le manoir.  En arrivant, nous nous allâmes directement dans la chambre de Castiel. En entrant, celui-ci me tenait par la taille. Il me rapprocha de lui et commença à me donner des baisers. Ses lèvres mordilla légèrement les miennes ce qui intensifia le baiser. Une de ses mains remonta le long de mon dos et arriva au niveau de la fermeture de ma robe. D'un simple geste, il l'ouvrit. En descendant sa main, celle-ci toucha ma peau nu ce qui me fit frissonné de plaisir. La robe par terre, il parcourait les courbes de mon corps. Castiel me fit basculer doucement en arrière et se mit au-dessus de moi.

Anastasia: Tu ne trouves pas que ce n'est pas juste?
Castiel: De quoi?

Dit-il en plongeant son visage dans mon cou.

Anastasia: Je... suis...la seule... en sous-vêtement.

J'avais du mal à parler car Castiel me faisait de l'effet. Il releva la tête avec un sourire et me regarda.

Castiel: Ça peut s'arranger.

Tout en disant ça, il enleva sa chemise puis son pantalon. Son torse était magnifique et bien battit. Je me mis à rougir face à se spectacle.

Castiel: Je vois que je te fais de l'effet.
Anastasia: N'importe quOI...

Castiel venait de mordre l'oreille puis il descendit le long de mon cou pour arriver vers ma poitrine. D'un simple geste, il défit mon soutient gorge mettant en vue mes seins. Il jeta mon sous-vêtement au loin. Ses longs doigts et fins vint caresser la base de mon sein gauche.

Anastasia: Ah...

Je laissais échapper un petit gémissement. Il descendit au niveau de mon bas ventre et déposa sur le chemin des baisers. Son souffle sur ma peau, me rendait folle. Ses mains se posa, sur le dernier sous-vêtement qui resta et le retira. J'étais totalement découverte à présent. Il me regarda.

Anastasia: Ne me regarde pas... ses gênant...

Il s'approcha de mon visage.


Castiel: Tu n'as pas à avoir honte car tu es magnifique.

Dit-il en m'embrassant. Son baiser devint langoureux. Petit à petit, je sentis sa chaleur m'envahirent. Sa main descendit de mon ventre à mon entrejambe. Il se mit à caresser mon clitoris avant d'introduire un doigt en moi.

Anastasia: Ah!

Il fit des va-vient me procurant beaucoup de plaisir. Ma respiration s'emballa.
 
Anastasia: Ca-castiel

En me regardant, il comprit tout de suite ce que j'attendais. Castiel m'écarta les jambes et introduisit son membre à l'intérieur de moi, laissant échapper un énorme gémissement venant de ma part. Je sentis Castiel sourire mais ne dit rien. Tout en m'embrassant, il continua ses mouvements. Je m'accrocha à lui. Au bout d'un moment, nous atteindîmes le summum plaisir. Castiel toujours au dessus de moi me regarda et dis au creux de mon oreille.


Castiel: Je t'aime.

 
PDV Castiel
 
Une douce lumière chaude, vint sur mon visage et me réveillé de mon sommeil. En me tournant, je vis ses cheveux puis son dos nus. Je réalisais ainsi la nuit torride que j'avais passé avec Anastasia. Je me rapprochais d'elle et vit son visage endormi. Elle était si belle. Qui aurait cru qu'un jour que j'allais m'attacher autant à une personne? Jusqu'à l'aimer le pire. Je ne pus m'empêcher de la toucher au bras et la caresser. Cette femme est incroyable. En quelques mois, elle a changé m'a vie. Alors que j'étais dans mes pensées, je sentis qu'elle commença à bouger. Puis j'entendais un petit rire.
 
...: Tu me chatouilles.

Elle se retourna face à moi et je vis un sourire sur son visage.
 
Castiel: Bonjour
Anastasia: Bonjour

Je lui donna un doux baiser sur les lèvres. En me reculant, je la regardais et souriais.


Fin PDV Castiel


Castiel venait de m'embrasser. Quand ce baiser fut terminer, je vis un sourire sur son visage.

Castiel: Alors comme ça tu crains les chatouilles?
Anastasia: Je n'ai jamais dis ça.
Castiel:  Pourtant hier, tu étais bien sensible dans certaines zones.

En repensant à la soirée, d'hier je m'empourpra. 
 
Anastasia: C-ce n'est pas la même chose. 
Castiel: Ah bon! En tout cas, je vois que ça te fais encore de l'effet ce qui c'est passé .
Anastasia: N-non...
Castiel: C'est vrai ce mensonge?

Dit il en se rapprochant de moi.

Castiel: Car tu es rouge.
Anastasia: O-oh... c'est rien d'important.
Castiel: Tu es sûre?
 
Un grand sourire s'afficha sur son visage. Qu'est-ce qu'il a derrière la tête?

Anastasia: Oui, tous va bien.

Dis-je en souriant. Je ne vais comme même pas lui dire que je suis gêné. Alors que mes pensées divaguais encore, Castiel se rapprocha de moi et m'embrassa tendrement.

Anastasia: Ca-castiel!
Castiel: Elle est sympa aussi celle là  ton expression.
Anastasia: A-arrête de me taquiner, c'est pas drôle.

Je remonta la couette sur mon visage afin de me cacher.

Castiel: Ne fait pas la tête. Je rigolais.
Anastasia: C'est pas marrant.
Castiel: Tu me fais la gueule?
Anastasia: Oui
Castiel: Tu es sûre?
Anastasia: Oui
Castiel: Très bien, tu l'auras voulu.

Castiel se faufila dans la couette et se mit au-dessus de moi. Il descendit vers mon ventre et se mit à me déposer pleins de baiser dessus.


Anastasia: Ca-castiel qu'est-ce qu... Ah!

Je venais de laisser échapper un gémissement à cause de lui. Il venait d'effleurer ma cuisse avec ses lèvres.


Castiel: Qu'est-ce que je te t'avais dit?

Dit-il avec un grand sourire.


Anastasia: C-ce n'est pas juste...je...je...vais...

Castiel: Tu vas?
Anastasia: Devenir folle.

Ses caresses était tellement sensuelle que mon esprit commença à s'embrumer déjà. Il s'amusa avec moi pendant toute la matinée, ne me laissant aucun scrupule.

 
2 semaines plus tard...

PDV??

Assis dans sur ma chaise en face du bureau, quelqu'un vint déposer un dossier dessus.


...: Voici comme vous me l'avez demandés tout ce que Anastasia Clay. J'ai pris des photos en plus pour vous.
...: Très bien.

Je pris le dossier et l'ouvrit. Quand, je pris les photos je fus très étonné de voir ce qu'il y avait dessus.


...: Sa date de combien de temps ses photos.

...: Quelques jours.
...: Je vois que notre chef est fort attaché a elle.

Sur les photos, on voyais Joshiro ainsi que Clay s'embrasser.


...: Serait-il ensemble?

...: D'après ce que j'ai compris, oui.
...: Humm..

Je me levais et réfléchissais. Maintenant qu'ils sont ensemble, Joshiro doit être encore plus protecteur envers elle. Que faire? Devrais-je les mêlés à ça? Pour ma pars, je ferais sans doute un bon bénéfice.


...: Gil tu as fait un bon travail. Continue de les espionner.

Gil: Bien monsieur.

Gil s'en alla après ses mots. Je pris mon téléphone et décida de l'appeler.


*...: Allô
*...: Nathaniel
*Nathaniel : Père qu'est-ce qui se passe?
*Kiryu Stefan : Je voudrais que tu passes au bureau. J'aimerais te parler.
*Nathaniel: Très bien. Je termines dans deux heures. Après ça, je passe au bureau.
*Kiryu Stefan: A tout à l'heure dans ce cas.
*Nathaniel: Oui.

Je raccrocha et me mit à sourire. Je sens qu'on va bien rigolé.


Fin PDV Kiryu Stefan


Plusieurs jours était passé depuis que Castiel et moi étions en couple. A pars Rosalya et Lysandre, personne d'autre le savais. Nous préférâmes lui et moi ne pas trop ébruiter cette nouvelle pour ma sécurité. Enfin bref... Aujourd'hui, étant en congé. Rosalya m'a invité à déjeuner en ville. Installé dans un restaurant en terrasse. Nous parlâmes de tout et de rien.


Rosalya: Alors comment ça se passe avec Castiel?

Anastasia: Bien.
Rosalya: Oh! Donne moi des détails?
Anastasia: Tu sais Rosalya la curiosité est un vilain défaut?
Rosalya: Je sais, je sais...Mais c'est difficile de ne pas savoir.
Anastasia: Je vois ça.

Je la regardais avec un sourire. Elle fit la moue.

Anastasia: Bon si tu veux tout savoir. A pars notre statut "couple" rien a changé. 
Rosalya: Quoi? Même pas de Sexe.

Dit elle tranquillement. Je m'étouffais avec le morceau de viande que je venais de mettre en bouche. Rosalya se précipita vers moi et me tapa le dos.

Rosalya: Ca va?
Anastasia: Oui... oui...Franchement comment tu peux dire ça, dans un restaurant. Et bien sur, qu'il y en a.
Rosalya: Oui, c'est sûre. Hé, hé...

Elle se rasseya a sa place en réalisant, enfin la gaffe qu'elle venait de faire. Alors qu'elle essayait de se faire toute petite, je repensais à ce qu'elle venait de dire. C'est vrai, que depuis que Castiel et moi étions ensemble rien n'avait changé. On se chamaille toujours autant et je lui met ma main dans la figure quand il le faut. Comme d'habitude, quoi. A pars peut être le petit surplus. Je veux dire à présent on est toujours en train de se chercher. Quand on est seul, qu'on soit au bureau ou autre pars, Castiel profite. Enfin voilà quoi. C'est notre petit jeu entre nous. Et niveau Sexe c'est... Je sentis mes joues chauffer. Rosalya le remarqua.

Rosalya: Anastasia ça va?
Anastasia: O-oui tous va bien.

Je pris mon verre de vin rouge et but une gorgé. Rosalya ne rajouta rien de plus. Nous continuâmes notre déjeuner tranquillement jusqu'à la fin. Après notre repas, nous marchâmes dans la rue toute les deux quand je reçu un coup de file. Je sortis mon téléphone et répondit.


*Anastasia: Allô

*...: Alors ça se passe bien ton déjeuner avec Rosalya.
*Anastasia: Très bien Castiel. Nous venons de terminé.
*Castiel: Je vois. Vous voulez qu'on vienne vous cherchez moi et Lysandre?
*Anastasia: Je veux pas te contrarié mais le temps que vous arrivez nous serons déjà au manoir.
Rosalya: Moi si mon chérie est d'accord pour venir nous chercher, ça m'arrangerait.

Je regardais Rosalya qui se massait les jambes. Je poussais un soupire. Rosalya la prochaine fois je te mets en basket de force.


*Castiel: Alors?
*Anastasia: Très bien... Tu gagné. Nous vous attendrons au café Italien.
*Castiel: Ok. A tout de suite.

Il raccrocha. Je suis sûre qu'au bout du file, il souriait comme un débile le con.


Anastasia: Allez vient, je te paie un café. Tu pourras te reposer tes jambes.


Nous partîmes au café en face et nous installâmes en terrasse.


PDV Nathaniel

Je venais d'arriver au bureau de mon père comme il était convenu. Je me demandais, pourquoi il voulait me parler. Il doit encore vouloir me parler de ma place dans la socièté et comme d'habitude, je vais refusé. Enfin bref, qu'on en finisse. Je longeais le couloir et salua la secrétaire en passant. Devant, la porte du bureau de mon père, je tapais et entra.


Kiryu Stefan: Nathaniel

Nathaniel: Père
Kiryu Stefan: Entre. Assis toi. Ne reste pas planté devant la porte.

Je fis comme il me dit et alla m'asseoir sur le fauteuil qu'il m'avait indiqué.


Nathaniel: Alors de quoi voulais tu me parler au téléphone?

Kiryu Stefan: Au rien de très grave.

Il me regarda.

Kiryu Stefan: Tu sais depuis le gala. Comment dire...? Je te trouve bizarre.
Nathaniel: Ah bon?
Kiryu Stefan: Oui et je n'arrive pas à savoir pourquoi. Peut être quelque chose te dérange?
Nathaniel: Non rien.
Kiryu Stefan: Tu es sûre?
Nathaniel: Oui certain.
Kiryu Stefan: Très bien. Très bien...

Il se leva de son bureau.


Kiryu Stefan: Tu sais quand j'ai rencontré monsieur Joshiro le jour du gala. j'ai rencontré son garde du corps également. Une très jolie femme, charmante... Tu dois sûrement la connaître vu que tu es venu me parlé d'elle l'autre jour.
Nathaniel: Bon ou veux-tu en venir?
Kiryu Stefan: Eh bien... Elle et moi avons discuté ce soir et j'avais l'impression qu'elle te connaissait?
Nathaniel: Qu'est-ce qui te fais dire ça?
Kiryu Stefan: Peut être parce vous avez travaillés ensemble. 
Nathaniel: Je vois que tu as fais des recherches sur elle.
Kiryu Stefan: C'est vrai. En tout cas très jolie parcours. Ressortir très jeune du académie de police pour devenir agent à la suite. Puis garde du corps après. Pas beaucoup de monde, ferait ça. D'ailleurs je me demande encore comment elle a réussi à devenir le garde du corps personnel de  Joshiro. Peut être l'a t'elle séduit afin d'avoir un bon statut et tout ce qu'il faut avec.

Je me levais de la chaise d'un coup après avoir entendu ça et tapa du poing sur le bureau.

Nathaniel: Ana n'est pas de ce genre là.
Kiryu Stefan: Oh, je ne voulais pas te mettre dans cet état là. Mais faut voir la vérité en face.

Mon père sortit des photos du bureau et les disposas les unes après les autres. En les voyant, je ne sus comment réagir. Non, elle ne peut pas... Je vis des photos d'Ana embrassant passionnément Castiel.

Kiryu Stefan: Il faut voir ses photos. Elle nous montres qu'ils sont ensembles. Tu sais mon fils, les femmes ne sont que des croqueuses de diamant. Elles font tout pour qu'on tombe sous leurs charmes afin qu'après on souffre. Tu es encore jeune et un jour tu comprendras ce que je veux dire. 

Sans rien lui dire de plus, je partis du bureau. En un rien de temps, je sortis de la société de mon père et marcha dans la rue. Anastasia n'est pas de ce genre là. Je le sais. Ce ne peut être que lui. Peut être ses photos date de l'autre jour quand il l'a embrassé face à moi. Non, leurs tenues ne correspondent pas. Alors que j'étais dans mes pensées, elle fut interrompu par une personne que je vis dans un café sur la terrasse. Anastasia. Elle été accompagné de Rosalya, la femme à Lysandre. D'un pas précipité, je me dirigeais vers elle.

 
Fin PDV Nathaniel

J'étais en terrasse avec Rosalya en train de boire un café. Alors que nous parlions, je vis Nathaniel arrivé vers nous. C'est moi ou il est énervé? Rosalya le remarqua et le salua.
 
Rosalya: Salut Nathaniel, comment ça va depuis temps?
 
Sans même lui répondre, il s'approcha de moi et m'attrapa le poignet.
 
CHAPITRES 15- Nathaniel devient agressif

 
Anastasia: Nathaniel mais arrête. Qu'est-ce que tu fais?


Il me tira sans rien dire en dehors de la terrasse et se mit face à moi sans me lâcher.


Nathaniel: C'est vrai?
Anastasia: De quoi, tu parles?
Nathaniel: Est-ce que tu sors avec Castiel?
Anastasia: Hein?

Comment il le sait?

Nathaniel: Ana répond moi.

Tous le monde, nous regardais. Rosalya qui était à côté ne savais pas quoi faire face à sa réaction. Il était tellement énervé que la pression sur mon poignet se resserra.


Anastasia:  Lâche moi. T-tu me fais mal.

Nathaniel: Je t'ai demandé de me répondre.
Anastasia: O-oui... C'est vrai. Je sors avec Castiel.

Pour la première fois de m'a vie, j'avais peur de lui. Son regard avait complètement changé.


Nathaniel: Tu rigoles, j'espère? Tu ne peux pas sortir avec un type pareil.
Rosalya: Nathaniel calme toi. Tu es en train de lui faire mal.

Nathaniel ne prêta même pas attention à Rosalya qui essaya de le calmer.

Nathaniel: Ana dis moi la vérité, tu sors avec lui pour obtenir quelque chose c'est ça?

Même sous la douleur, je lui mis une baffe avec ma main de libre. Afin qu'il soit satisfait, je lui répondit sincèrement.


Anastasia: Tu me prends pour qui? Pour une pute? Une croqueuse de diamant? J'aime Castiel et lui aussi m'aime. C'est tous et pas autrement.

Enervé, il me tira vers lui. Son visage était à quelque centimètre du miens.


Nathaniel: Non je te crois pas. Tu ne peux pas aimé un yakuza. Pas toi Ana. Et si c'est le cas,je tiens trop à toi pour te laisser faire.

Sans rien dire de plus, il leva mon menton et m'embrassa. Choqué, mes yeux s'écarquillèrent. Ayant qu'une main de libre, j'essayais de le repousser mais il l'attrapa et me bloqua.



CHAPITRES 15- Nathaniel devient agressif



Mes larmes commencèrent à couler sur mon visage. Alors que j'essayais de trouvé un moyen de me défaire. Je sentis quelqu'un le tirer en arrière. J'entendis un grand coup et vit Nathaniel tomber par terre.

...: Mais t'est sale main encore une seule fois sur elle et t'est mort.

Anastasia: Castiel?
 
Castiel venait d'arriver avec Lysandre.  Il lui avait donner un coup à Nathaniel. Celui-ci, le regarda avec haine et commença à parler.
 
Nathaniel: Tu crois que peut être ton statut de chef me fait peur. Tu rêves mon pauvre.
 
Il se releva et me regarda.
 
Nathaniel: Ana ce type va te mener à ta perte. Ecoute moi et viens a mes côtés. Je ferais tous pour te protéger.
Castiel: Tu dis ça alors que c'est ta famille qui lui veut du mal.
Nathaniel: Encore avec ça. Tu crois que peut être je vais te croire.
Castiel: C'est clair, qu'il vaut mieux écouter ton père. Mais dis moi au fait qui t'a dit pour notre relation?

Je tournais la tête vers Nathaniel qui lui détourna le sien. C'est vrai alors, c'est son père qui lui a dit? Mais comment le savait il?


Castiel: Il faut que tu te mette dans ta petite tête que ton père n'est pas un saint et qui veut la tuer.

Nathaniel: Même si c'étais le cas, je l'a protégerai de lui et surtout de toi.
Castiel: Désolé mais c'est moi qui devrais dire ça. Ray je ne veux plus que tu t'approches d'elle. Sinon la prochaine ce sont les poissons qui retrouvera ton corps.
Nathaniel: Menaces à agents?
Castiel: Ne me cherche pas. En plus tu sais très bien, qu'on ne peut pas me toucher.

Castiel qui était en face de Nathaniel, il y a quelque minutes s'avança vers moi.


Castiel: Viens on y vas.


Alors qu'on s'apprêtait à partir Nathaniel repris la parole.


Nathaniel: Tu fais une erreur Ana. Ce type n'a aucun sentiment et je sais ce que je dis.


Je tournais ma tête vers lui.


Anastasia: Tu ne sais rien de lui ou de ses sentiments. J'aime Castiel et je ne doute en aucun cas de lui.


Je repris ma marche avec Castiel. Nathaniel cria une phrase une dernière fois.


Nathaniel: Je ferais tout pour te séparer de lui. Crois-moi. Même si je dois employer les grands moyens.

Sans lui prêter attention. Je partis accompagné de Castiel, Rosalya et Lysandre. Nous marchâmes un moment avant d'arriver devant la voiture.  Pendant tous le trajet, le silence se fit. Personne n'osa dire quelques choses. Lysandre nous déposa Castiel et moi devant le manoir.

 
Castiel: Tu peux y aller. Je t'appelle si il y a un problème.
Lysandre: Ok. On se voit plus tard.
Castiel: OK
Rosalya: Anastasia
Anastasia: Oui?
Rosalya: Je suis désolé, j'aurais du faire quelque chose pour stopper Nathaniel.
Anastasia: Vu son état tu n'aurais pas pu faire grand chose même si tu as essayé. Ne te prends pas la tête pour sa maintenant.
Rosalya: D'accord. On s'appelle.
Anastasia: Oui
 
Lysandre démarra la voiture. Les deux nous saluèrent avant de partir. Castiel et moi entrâmes dans le manoir. Nous nous dirigeâmes directement dans la chambre. Arrivé, je fis pour déposer mon sac mais Castiel m'attrapa le poignet que Nathaniel m'avait serré.
 
Anastasia: Aie...
Castiel: Qu'est-ce qui c'est passé? Ton poignet est mauve.
Anastasia: C-ce n'est rien.
Castiel: C'est lui? C'est lui qui t'a fait ça?
 
Je baissais la tête.
 
Castiel: Je vais le tuer, c'est enfoiré.
 
Castiel me tourna le dos et s'apprêta à repartir mais je m'accrochais à lui.
 
Anastasia: Non s'il te plait.
Castiel: Mais Anastasia tu as vu ce qu ...
 
Castiel ne termina pas sa phrase en voyant ma tête. Ma tête contre son dos, il sentit mes larmes couler. Après ce qui c'est passé, j'étais sous le choc. Je n'aurais jamais pensé de toute ma vie voir Nathaniel réagir comme ça.  La personne qui se trouvait en face de moi aujourd'hui n'était pas l'ami et l'ancien collègue que je connaissais. C'était une tout autre personne. De voir ça, c'était comme si je ne le connaissais pas. Castiel comprit tout de suite ce qui se passa. Il se retourna vers moi et me prit dans ses bras.
 
Castiel: Je ne laisserais plus personne te faire du mal. Je te le promets.
 
Il prit ma main ou mon poignet était blessé puis l'embrassa. C'était comme si il voulait faire disparaître la douleur qui m'habitait. Je me réfugiait contre son torse. Castiel m'entoura de ses bras et posa son menton sur ma tête. Nous restâmes comme ça,jusqu'à que nous nous endormons. 
 
PDV Nathaniel
 
La nuit était tombé. Je marchais dans la rue sans objectif. La scène de cet après midi repassa en boucle dans ma tête. 

Souvenir
 
Anastasia: Tu ne sais rien de lui ou de ses sentiments. J'aime Castiel et je ne doute en aucun cas de lui.

Fin souvenir

Nathaniel: Merde. J'en ai marre.
 
Je levais la tête au bout d'un moment et vit la société de mon père. Mes pieds m'avait emmené jusque ici. Après un moment de réflexion, je rentra à l'intérieur du bâtiment et monta les étages. Arrivé, la secrétaire de mon père me vit. Elle ne s'opposa pas à mon intrusion et me laissa entrer dans le bureau. En ouvrant, je vis mon père comme à son habitude assis à son bureau. Il se retourna et me vit. Un sourire se dessina sur son visage. J'entrais et referma la porte derrière moi. Désolé Ana, je ferais tout pour te protéger de Castiel.
 
Fin PDV Nathaniel.




*** *** ***
Salut! Voici mon chapitre 15 de ma deuxième fiction. Alors qu'en pensez-vous? Castiel et Anastasia sont enfin ensemble. Mais déjà un événement veut les séparer. Nathaniel acceptera t'il leur relation ou va t'il tout faire pour les éloignés l'un de l'autre? Qu'est il allé faire chez son père? Vous verrez tous sa dans le prochain chapitre.
Bonne lecture :)


CHAPITRES-14                                                                                                                                 

Tags : Rosalya Folls - Anastasia Clay - Castiel Joshiro - Lysandre Folls - Gil Stan - Stefan Kiryu - Nathaniel Ray

CHAPITRES 28- Le voyage d'affaire 16/06/2017

Précédement...

Castiel: Je vais y aller.
Anastasia: Ok. A tout à l'heure.
 
Il m'embrassa sur le front et partit de la pièce. Bon, je n'ai plus qu'à aller me doucher et me préparer.



Quelques jours, passèrent depuis la réunion. Castiel avait finalement accepter de partir une petite semaine loin de moi. Même si ça été difficile de le convaincre. Il est comme même têtu quand il s'est met. Lysandre était sous le choc d'apprendre qu'il avait changé d'avis.
 
Flash-Back
 
Lysandre: Tu pars?
 
Lysandre, moi et Castiel étions dans le bureau. Lysandre qui n'avait pas pu participer à la réunion venait d'apprendre la nouvelle.
 
Castiel: Oui. Pourquoi? Un problème?
Lysandre: Non... C'est que hier tu étais à fond dans ta décision et d'un coup tu changes d'avis.
Castiel: Oui. Eh beh... j'ai changé d'avis.
 
Castiel se retourna face à la fenêtre afin d'éviter d'autre question. Lysandre qui était à côté de moi, s'approcha de mon oreille et me posa finalement la question.
 
Lysandre: Avoue c'est toi qui lui a fait changé d'avis? Comment tu as fait?
Anastasia: Je lui est simplement dit que je n'étais pas toute seule ici et qui pouvait partir tranquillement.
Lysandre: Il n'y a pas que ça. Hein?
Anastasia: C'est vrai.
Lysandre: Je m'en doutais. C'étais bizarre que Castiel décide du jour au lendemain comme ça de partir.
Anastasia: C'est clair que c'était perdu d'avance comme ça.
Castiel: Hé! Je vous entend.
 
Nous nous regardâmes tous puis nous nous mettons à rire.
 
Fin Flash-Back
 
Et oui. Nous avons beaucoup rit ce jour la avec Lysandre. Alors que j'étais dans mes pensées, le haut parleur se fit entendre dans le hall.
 
Haut parleur:  Monsieur Joshiro est appelé à la porte D.
 
En entendant ça, Castiel se leva. Nous fîmes pareille et le suivîmes jusqu'à la porte d'embarquement. Nous longeâmes le hall et arrivâmes devant la porte. Castiel s'arrêta devant et nous fit face. Ils nous regarda Lysandre et moi. Puis me fixa.
 
Anastasia: Ca ira?
Castiel: Oui. Même si j'ai encore du mal à accepter de te laisser toute seule une semaine entière.
Anastasia: Ne t'inquiète pas. Tout ira bien pour moi. Accomplis ton devoirs de chef et reviens moi vite.
Castiel: Oui. 
 
Il me prit dans ses bras et m'embrassa.




68.media.tumblr.com




Après se long baiser, je me décollais de lui et le souriait. Castiel se tourna ensuite vers Lysandre.
 
Castiel: Je te la confie.
Lysandre: Oui... Je sais. Tu me l'as déjà dit il y a quelques jours ainsi que hier et ce matin avant de prendre la voiture et...
Castiel: Je crois qu'on a compris.
 
Je me mis à rire doucement. Lysandre souria puis il posa sa main sur une des épaules à Castiel.
 
Lysandre: Allé prend bien soin de toi la bas et ramène nous cette accord signé chef.
Castiel: Ouais. C'était comme si c'était fait.
 
Après ça, il m'embrassa une dernière fois avant de partir vers la porte d'embarquement. Nous le regardâmes partir.
 
Anastasia: Tu crois qu'il va réussir à gérer?
Lysandre: Oh... Tu connais Castiel. Il réussi tous ce qu'il entreprend.
Anastasia: Oui c'est vrai.
 
Nous partîmes finalement quelques minutes plus tard après que le jet se soit envolé. Nous prîmes directement la direction du bureau afin de travailler. Et oui, même si notre patron est en voyage nous devons travailler.
 
Le soir alors que je venais de terminer le travail, Lysandre me ramena directement au manoir. En arrivant, il me déposa devant l'entrée que mon téléphone sonna. Lysandre me regarda.
 
Lysandre: Je te paris tous ce que tu veux que c'est lui.
Anastasia: Comme même pas. Je l'ai eu, il y a quoi... 20 minutes
Lysandre: Plus précisément 25 minutes.
Anastasia: Depuis quand tu calcules au détail.
Lysandre: Depuis que Castiel est partit.
Anastasia: Tu sais c'est mauvais de parler du mal de son patron. Tu risque peut être de te...
 
Alors que je sortais en même temps le portable, je vis le nom inquiqué dessus.
 
Lysandre: Castiel
Anastasia: Ouais
Lysandre: Qu'est-ce que je t'avais dit?
 
La sonnerie de mon téléphone cessa. Nous nous regardâmes. 
 
Lysandre: Je te paris qu'il va m'appeler.
 
Et comme par hasard, tout suite après son téléphone sonna. Il prit son portable et me montra l'écran.
 
Anastasia: Castiel
Lysandre: Alors?
 
Je le regarda et poussa un soupire.

Anastasia: Bon ça va, tu as gagné. Qu'est-ce que tu veux en retour?
Lysandre: Que tu passes voir Rosa dans la semaine.
Anastasia: Euh...C'est pas risqué avec c'est humeur, en ce moment.
Lysandre: Justement.
 
Dit il en souriant.
 
Anastasia: Tu avais tout prévu?
Lysandre: Moi? Non...
 
Le téléphone continua sans cesse de sonner.
 
Anastasia: Tu ferais mieux de répondre avant que le chef décide de revenir plus tôt.
Lysandre: Ouais, il vaux mieux.
 
Lysandre répondit finalement à l'appelle.
 
*Lysandre: Allô
*Castiel: Putain, tu en as mis du temps à répondre.
*Lysandre: Désolé, je discutais.
*Castiel: Ouais. Bref tu es avec Anastasia. Je n'arrive pas la joindre.
 
Au même moment, je fis signe à Lysandre que je rentrais. Il acquiesça de la tête.
 
Lysandre: A demain
Anastasia: Oui à demain.
 
PDV Lysandre
 
Anastasia monta les marches et rentra à l'intérieur du manoir. A l'autre bout du fille, j'entendis Castiel crier.
 
*Castiel: Hé! Tu m'écoutes? A qui tu parles?
*Lysandre: A ta femme idiot. Je viens de la déposer chez vous.
*Castiel: Quoi? Passe la moi.
*Lysandre: Désolé mais elle rentré.
*Castiel: C'est pas vrai. 
*Lysandre: Tu ferais mieux de te calmer sinon tes nerfs vont te lacher.
*Castiel: La ferme. Bon, je te laisse à plus.
*Lysandre: Ouais cessa. A plus.
 
Castiel raccrocha. Je sens que je vais bien rigoler cette semaine.
 
Fin PDV Lysandre
 
Je venais de passer la porte d'entrée quand je vis Agathe qui m'y attendais de pied ferme.
 
Agathe: Bonsoir Madame, avez vous passé une bonne journée? 
Anastasia: Bonsoir Agathe. Ça va même si j'ai Castiel qui ne fais que m'appeler depuis tout à l'heure.
Agathe: Je peux comprendre monsieur est inquiet pour vous.
Anastasia: Oui mais la ses limites au harcèlement.
 
Elle se mit à rire doucement.
 
Anastasia: Bon je vais monté m'allonger un peu.
Agathe: Très bien. Je vous appelle quand le repas est prêt.
Anastasia: Oui merci.
 
Alors que je montais les marches, mon téléphone sonna. Et c'est repartit. Lysandre a du certainement terminé avec lui. Je pris mon portable dans ma poche et décrocha.
 
*Anastasia: Allô
*Castiel: Ah! Enfin c'est pas trop tôt. Je m'inquiétais.
*Anastasia: Désolé. Je discutais avec Lysandre.
*Castiel: J'avais compris. Bref. Sinon ça va depuis tout à l'heure.
 
Je discutais avec Castiel pendant prêt d'une heure. Celui-ci m'avait littéralement achevé. Je sens que cette petite semaine ne va pas être une partir de plaisir.
 
Le lendemain...
 
Je me réveillais doucement grâce à la lumière du jour. Je mis ma main sur le côté comme tous les jours et réalisait que Castiel n'était pas la. C'est vrai qu'il est en voyage d'affaire. Je me levais tranquillement du lit. C'est bizarre, je me sens un peu lourde. J'ai peut être attrapé quelque chose ou surement la surcharge de travail de ses quelques jours. Je finis par allé me préparer dans la salle de bain. Une fois prête, je sortis de la chambre et descendit dans le salon. Arrivé, je vis que le petit déjeuner était installé comme à son habitude sur la table.


CHAPITRES 28- Le voyage d'affaire



Je m'asseyais en face d'un bol et vit Agathe arriver avec le café chaud.
 
Agathe: Bonjour Madame. Avez vous bien dormis?
Anastasia: Bonjour Agathe. Très bien merci.
 
Elle prit mon bol et coula le café à l'intérieur. Une fois terminé, elle me posa le café devant moi. L'odeur des grains de Café remonta le long de mon nez. Ceci me donna quelque nausée. Je mis ma main devant ma bouche. Agathe me regarda.
 
Agathe: Madame?
Anastasia: Euh... Agathe je crois que je vais éviter le café aujourd'hui.
Agathe: Très bien. Voulez vous autre chose dans ce cas?
 
A peine que je regardais tous ce qui avait sur le table que mon estomac se retourna. Qu'est-ce qu'il m'arrive?
 
Anastasia: C-c'est gentil mais je ne vais rien prendre ce matin.
Agathe: Madame vous êtes un peu pale. Voulez-vous que j'appelle monsieur Folls?
Anastasia: Non ça ira. Ça va passer.
Agathe: Vous en êtes sure?
Anastasia: Je vais le voir tout à l'heure au travail de toute façon donc ne vous inquiétez pas.
Agathe: Très bien.
 
Je décidais de me lever de la table. vu que je ne pouvais pas prendre de petit déjeuner.
 
Anastasia: Merci encore et désolé de vous avoir fait préparer tous ça pour rien.
Agathe: Ce n'est rien. Je ne vais pas vous forcez si vous êtes malade.
 
Dit elle avec un doux sourire.
 
Agathe: Ce soir quand vous rentrerez. Je ferais en sorte qu'on vous prépare quelque de facile à avaler.
Anastasia: Merci Agathe. C'est gentille.
 
Après cette discussion, je me dirigeais vers l'entrée et alla au garage prendre la voiture. Arrivé, je remarquais quelqu'un que je connaissais. Et cette personne ne devrais pas se trouvé la. Je décidais d'aller le saluer.
 
Anastasia: Salut James ça va?
 
Il sursauta en m'entendant et se retourna vers moi.
 
James: Oui et toi?
Anastasia: Ça va. Dit moi. Tu devais pas partir en voyage avec Castiel en tant que garde du corps?
James: Cet à dire... Oui je devais mais je préfère rester ici. Je n'aime pas trop les endroits que je ne connais pas. Enfin voilà. Dit tu es sure que ça va car tu as mauvais mine.
 
Je vis qu'il essaya de changé de sujet comme il pouvait.
 
Anastasia: T'inquiète c'est rien. Juste un petit coup de fatigue. Donc reprenons. Pourquoi n'es tu pas avec Castiel?
James: Euh... Je te l'ai dit, je n'aime pas...
 
Quand je vis James recommencer à me dire le même mensonge, je compris aussitôt la vérité.
 
Anastasia: Attends ne me dit pas qu'il a osé?
James: Ce n'est pas ce que tu crois.
Anastasia: Mais oui. Il a osé. Il t'a demandé de me surveiller quand il n'était pas la.
James: Euh...
Anastasia: Mais alors, qui est ce qui le protège pendant son voyage d'affaire?
James: Euh...
Anastasia: James!
 
Je le regardais d'un air énervé afin qu'il m'avoue la vérité. Il ouvra la bouche et...
 
PDV Castiel
 
J'étais en train de marcher dans le couloir tranquillement avec mon garde du corps quand je tombais sur un domestique.
 
Domestique: Monsieur Kiryu. Monsieur Issin vous attends dans le salon.
Castiel: J'arrive tous de suite. Merci.
 
Il se courba avant de s'en aller. 
 
...: Hé bien, qu'elle accueil.
Castiel: D'après, ce que j'ai compris Monsieur Issin fait toujours dans le ponctuel.
...: Ne tardons pas dans ce cas.
Castiel: Oui tu as raison Gil.
 
Je partis aussitôt en direction du salon après ça.
 
Fin PDV Castiel
 
Je rêve. Ce que venait de m'apprendre James était incroyable.
 
Anastasia: Celui qui prôtége Castiel est Gil.
James: Oui. Je sais que ça peut paraître irréaliste mais c'est la vérité.
Anastasia: Mais pourquoi Castiel ne m'a t'il rien dit?
James: Peut être avait il peur de ta réaction.
 
Ma réaction. Il y a de quoi? Si je me rappelle bien il travaillais pour Kiryu. En plus la dernière fois que nous nous sommes vu...
 
Flash- Back
 
Alors que j'étais seul avec Gil, je décidais de lui parler.
 
Anastasia: Pourquoi l'aidez-vous?
 
Il ne répondit pas. Je décidais de continuer.
 
Anastasia: La dernière fois pourquoi m'avez vous aidez?
Gil: Qui te dit que j'ai fait ça?
Anastasia: Je ne sais pas. L'intuition peut être?
Gil: N'importe quoi.
Anastasia: Lors de mon accident vous m'avez dit de fuir. Sinon la mort m'emportera comme, ils l'ont fait avec mes parents et que la prochaine fois il ne me ratera pas.
 
Gil me regarda
 
Anastasia: Pourquoi m'avoir dit ça? Est-ce que Kiryu qui a tuer mes parents?
Gil: Tu poses trop de questions. Tais-toi.
Anastasia: Si c'est lui. Pourquoi a t'il fait ça? Que cherchait il en faisant ça?
Gil: Je ne sais pas. Alors maintenant ferme là.
Anastasia: Je suis sure que vous le savez. Sinon vous m'auriez jamais dit ça la dernière fois.
 
Gil détourna les yeux et ne dit pas un mots. 
 
Fin du Flash-Back
 
Il est partit sans se soucier de ce qui allait se passer. Alors qu'il aurait pu faire quelque chose pour arrêter Kiryu de son hystérique. En n'y repensant, je commençait à vaciller dangereusement. James me rattrapa.
 
James: Hé! Ca va?
Anastasia: Oui.
James: Tu devrais peut être...
Anastasia: Non je te dis ça va.
 
Je venais de répondre sèchement à James. Il me regarda avec les yeux rond. Les nerfs que j'essayais de retenir partit en vrille. Tous ça parce que Castiel me cache encore des choses. Et si Gil essayait de tuer Castiel pendant son voyage? Et si il savait ou était caché Kiryu? Peut être qu'il travail pour lui encore? Toute ses questions parcourait mon esprit. A cran, je décidais de monter dans la voiture sans laissé James placé un seul mots.


*** *** ***
Salut! Voici le chapitre 28 de ma deuxième fiction. Alors qu'en pensez-vous? Castiel a engagé Gil comme garde du corps? Est-ce que ça cache quelque chose? J'attends vos commentaires. Sur ceux bonne lecture :)
 
CHAPITRES-27                                                                                                                                
  

Tags : Lysandre Folls - Castiel Joshiro - Anastasia Clay - Agathe - James Raide - Gil Stan

CHAPITRES 30- Le coup de file 19/06/2017

Précédement...

Médecin: Oui vous êtes à votre sixième semaine. Le bébé fait un centimètre. Je vous félicite vous allé être maman.
 


2 jours était passé, depuis que j'avais appris ma grossesse. J'étais encore sous le choque de ce que j'avais appris. Castiel étant toujours en voyage n'était pas au courant. D'ailleurs, je réfléchissais à comment j'allais lui annoncer la nouvelle. Alors que j'étais dans ma chambre, face au miroir. Je m'entraînais depuis plusieurs minutes à parler à Castiel.
 
Anastasia: Salut, mon amour comment ça va depuis le temps? Oh, fait j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer. Je suis enceinte. Non, ça va pas. Il risque de prendre ça pour une blague.
...: Tu t'entraines pour une pièce de théâtre?

Je me retournais d'un coup en entendant cette voix.

Anastasia: Lysandre! Tu m'as fait peur.

Je m'asseyais sur le lit en voyant Lysandre.

Lysandre: Désolé. Alors qu'est ce que tu faisais?
 
Lysandre se rapprocha de moi.

Anastasia : J-j'essayais de m'entraîner à parler à Castiel.
Lysandre: Je vois. Tu ne lui a toujours rien dit.
Anastasia : Non.
Lysandre: Et je peux savoir pourquoi ?
Anastasia : J-j'ai peur de sa réaction.

Je baissais la tête en disant ça. La main de Lysandre se posa sur mon épaule. Je relevais la tête et le regardais.
 
Lysandre: Ecoute, je sais que pour toi cet encore un choc et que pour Castiel ça risque d'être la même chose. Mais je suis certain d'une chose.
Anastasia: Laquelle?
Lysandre: Qu'il sera très heureux.
 
Il me souria amicalement. Je fis la même chose.

Anastasia: Merci Lysandre
Lysandre:  De rien. Allé place toi bien. Je vais t'ausculter.
Anastasia: Oui.
 
Comme il me l'avait demandé. Je m'installais sur le lit.
  
PDV Castiel
 
Les jours qui ont suivi ont été compliqué. Issin fesait tout pour repousser notre accord. Et évidemment, ceci avait le don de m'énerver. En plus dans tous ça, j'avais eu plusieurs fois Anastasia dans la semaine et elle m'avait semblé distante. Comme si elle avait peur de quelque chose. J'espère que rien ne sait produit. Sinon je sens que je vais exploser. Aujourd'hui,encore une fois, j'allais encore essayé de convaincre Issin de signé se fichu bout de papier. Franchement si c'était pas pour mon clan, je serais déjà partit depuis longtemps.
 
...: Encore sur les nerfs?
 
Je levais la tête et vit Gil.
 
Castiel: Il y a de quoi. Non?
Gil: Peut être.
Castiel: Peut être. Ça fait presque une semaine que je suis ici et Issin refuse toujours de signé notre accord. En plus dans tous ça. Je sens qu'Anastasia me cache quelque chose.
Gil: Comme si toi tu ne cachais rien.
Castiel: La ferme.
 
Je tournais la tête.

Gil: Lui as-tu dis que tu m'avais engagé?
Castiel: Non pas encore.
Gil: Tu sais. Tu ferais mieux de lui dire avant que quelqu'un d'autre ne le fasse.

Je tournais ma tête vers Gil. Je vis sur son visage qu'il était très sérieux. Alors que je comptais rappliquer. J'entendis mon téléphone sonner. Après un bref moment d'hésitation. Je finis par répondre.
 
Castiel: Allô. Oui. Très bien, j'arrive tout de suite.
 
Je raccrochais.
 
Gil: C'était qui?
Castiel: La secrétaire d'Issin. Il veut que je passe au bureau. Encore.
 
Je poussais un soupire.
 
Castiel: Allons-y, avant qu'il me fasse chier.

Fin PDV Castiel

Lysandre ayant terminé son examens médical se remit debout. Je fis pareille et me mis en face de lui.

Lysandre : Apparemment tous va bien. Est ce que tu as réussi à manger quelque chose?
Anastasia : Non. Des que j'essaies d'avaler un truc. Je vomis tous.
Lysandre: C'est cela, les symptômes de la grossesse.
 
Dit-il avec amusement.

Anastasia: Hé bien... C'est pas très amusant.
Lysandre: Rosa disait la même chose, il y a pas très longtemps.
 
Lysandre se mit à rire. Sois-disant vexé, je lui mis une tape sur l'épaule.
 
Anastasia: Hé! C'est pas drôle pour les femmes enceintes.
Lysandre: Désolé.
 
Lysandre rangea son matériel.
 
Anastasia: Tu vas au bureau?
Lysandre: Oui, je dois terminer certains bilans avant ce soir. Les entreprises ont n'en besoin pour faire le point du mois.
Anastasia: Eh beh, je vais t'aider.
Lysandre: Non, tu dois te reposer.
Anastasia: Mais ça va. Même toi tu as dit que tout allait bien.
Lysandre: Peut être mais c'est non. 
 
Tout en disant ça, il prit ses affaires et s'en alla vers la porte. Je croisais les bras frustré.


CHAPITRES 30- Le coup de file



Il se retourna vers moi avant de partir.
 
Lysandre: Anastasia dit toi que si je fais ça, c'est pour ton bien. N'oublie pas que tu vas devenir mère. 
Anastasia: Je le sais ça. Mais je ne vais tout de même pas rester, jusqu'à la fin de ma grossesse enfermé au manoir.
Lysandre: Je ne te dis pas de ne plus sortir. Mais tu ne peux plus travailler comme tu le faisais avant.
 A présent vous êtes deux maintenant. Tu te dois de te tenir en bonne santé pour toi et ton enfant. Sinon, tu risque de perdre bien plus.
 
Après ses mots, il s'en alla. Debout devant le miroir, je lançais un regard à mon reflet. Je décroisais mes bras et mit une de mes mains sur mon ventre.

Quelques jours plus tard...

PDV Castiel

Dans le couloir de la maison d'Issin. Celui ci m'avait donné une nouvelle fois rendez vous chez lui . En l'espace de 2 semaines, rien n'avait avancé. Mais cette fois ci, j'étais près à tout pour le convaincre de signer. J'arrivais dans son bureau accompagné de Gil. Je m'avancais vers Issin et lui serra la main.

Castiel: Issin
Issin: Joshiro

Je m'asseyais devant lui et le regarda. Celui ci me regarda à son tour.

Issin: Voilà 2 semaines que vous êtes ici. Votre pays natale ne vous manque pas ?
Castiel: Un peu. Mais que voulez vous? Le travail avant tout.
Issin: Et qu'en pense votre femme? Ne se plaint pas t'elle?
Castiel: Au contraire. Quand t'il est question de travail, c'est la première à se mettre en quatre. Je vais vous dire une chose d'ailleurs. Si je suis venu ici, c'est sous ça demande. Car elle sait très bien que cet accord est important pour mon clan.
Issin: Je vois. Votre femme est spéciale?
Castiel: Oui elle est.

Je mis mes mains jointe.Puis je le regardais droit dans les yeux.

Castiel : Monsieur Issin, je ne vais pas aller par quatre chemins. C'est à vous de prendre la décision d'accepter ou pas notre accord. Car des aujourd'hui, j'ai décidé de rentrer chez moi. Comprenez que j'ai d'autre affaire à régler. Donc je ne peux pas passer toute ma vie ici.
Issin: Savez vous qu'en faisant ça, vous risquez de perdre notre accord?
Castiel: Je le sais. Bien évidemment. Mais comme je vous l'ai dit, j'ai du travail qui m'attends et tant pis si je perd cet accord. Je peux très bien trouvé quelqu' un d'autre pour vous remplacer. Pourquoi pas avec un pays voisin ?
Issin: Vous n'oserez pas ?
Castiel : Je suis le chef des yakuzas. Bien sûr que oui.

Dis-je avec un sourire. Je vis que Issin était nerveux. Une goutte de sueur perlait sur son front et coula le long du visage.

Castiel : Alors votre réponse ?

Fin PDV Castiel

Aujourdhui, je suis à ma huitième semaines de grossesse. Les nausées matinales ne cessèrent jamais de m'embêter. Le peux que je mangeais, était des ingrédients que je n'avais jamais osé de mélanger. Par exemple les cornichons avec le chocolat. Allé savoir j'adorais ça. Ou sinon mon envie de fraise constamment. Tout en moi se mélengeais. Mon corps était capricieux. Lysandre m'avait dit que c'était normal mais que je devais faire attention. Pour sa femme, il s'était passé la même chose d'après lui. Enfin bref. Alors que j'étais dans la cuisine, en train de manger un gros peau de glace Haagen dazs brownie, caramel et vanille. Agathe débarqua.

Agathe: Mais madame que faite vous?

Elle m'enleva le pot de glace des mains et me regarda.
 
Anastasia: Hé!
Agathe: Je sais que c'est normal vu votre grossesse. Mais manger trop de cochonnerie risque se vous abîmer la santé.
Anastasia : Mais, c'est une glace.
Agathe: Et le mélange cornichon chocolat?
Anastasia : C'est vrai.
Agathe: Madame, il faut que vous mangez équilibré. Sinon à force de manger comme ça. Monsieur Joshiro ne vous reconnaîtrera plus en rentrant.

Tout en disant ça, elle rangea le pot de glace au congèle.

Agathe : D'ailleurs en parlant de monsieur lui avez parlé ?
Anastasia: Oui je l'ai tous les jours. Du matin au soir. Depuis qu'il est partit.
Agathe: Je ne parles pas de ça mais de votre grossesse.

En entendant ça, je baissais la tête.

Anastasia: Pas encore. J'ai... décidé de ne pas le déranger pendant son travail. Et de lui dire à son retour.

Agathe me regarda sans rien dire.

Anastasia : Vous devez penser que je suis égoïste de ne pas lui dire? Qu'il a tout les droits de connaître la vérité.
Agathe: Non au contraire. Je vous trouve plutôt courageuse.
Anastasia : Courageuse?
Agathe: Oui. Même enceinte vous pensez au bien être du clan. Ça fait 2 semaines que vous avez appris votre grossesse et que Monsieur Joshiro est en voyage. Et tous ça doit énormément vous pesez. Je sais que de ne pas lui dire la vérité est difficile mais bientôt tout sera terminé. Je suis certaine que Monsieur trouvera vite un moyen de revenir.

Dit-elle avec un sourire.

Anastasia: Merci Agathe

Je lui souriais a mon tour. Au même moment mon téléphone sonna. Je regardais qui était mon interlocuteur et vit le nom de Castiel apparaître sur l'écran. Quand t'on parle du loup.

Agathe: Bon, je vais vous laisser. A tout a l'heure.
Anastasia : À tout à l'heure.

Agathe partit de la cuisine. Je finis par répondre à Castiel après plusieurs sonnerie.
 
*Anastasia: Allô mon coeur comment ça va?
*Castiel: Super et toi?
*Anastasia:  Ça va. Dis moi, tu m'as l'air bien content. Qu'est-ce qu'il y a ? Tu as gagné au loto?
 
Je me mis à rire doucement en disant ça.
 
*Castiel: Plus que ça. J'ai réussi.
*Anastasia: Réussi? 
*Castiel: Ecoute bien. J'ai enfin obtenu cette signature.
*Anastasia: Quoi? C'est vrai?
*Castiel: Oui
*Anastasia: Mais alors tu vas finalement rentrer?
*Castiel: Et oui.
*Anastasia: Mais c'est super. H-hé... tu rentres quand?
*Castiel: Demain soir.
*Anastasia: Demain soir?
 
Je dis ça en murmurant. Dans ma tête, je compris très bien ce que ça voulait dire.
 
*Castiel: Anastasia? Tu es sûre que ça va?
*Anastasia: Oui, oui... Tous va bien. 
*Castiel: Quand je rentre, nous fêterons ça ensemble.
*Anastasia: Oui.
 
Bon, je tente le coup. Maintenant. Tant qu'à faire.
 
*Anastasia: Dis...j'ai moi aussi une nouvelle à t'annoncer.
*Castiel: Ah bon? Et c'est quoi?
*Anastasia: Ah...Euh...J-je...
 
Alors que je voulu lui dire la nouvelle de ma grossesse. Je commençais à bafouiller.

*Castiel: Je dois te laisser. J'ai un double appel
*Anastasia: Ah! D'accord.
*Castiel: On se voit demain.
*Anastasia: Ok. J-je t'aime.
*Castiel: Moi aussi. Je t'embrasse.
 
Castiel raccrocha après m'avoir dit ça. Je soufflais un bon coup. J'y était presque. J'ai plus qu'à m'entraîner pour demain. Je mis ma main sur le front. Ça va être dure.
 
PDV Castiel
 
J'étais au téléphone avec Anastasia quand mon portable se mit biper. Je regardais vite fait et vit un double appel. Inconnu. Bizarre? Peut être le travail.
 
CHAPITRES 30- Le coup de file

 
*Castiel: Je dois te laisser. J'ai un double appel
*Anastasia: Ah! D'accord.
*Castiel: On se voit demain.
*Anastasia: Ok. J-je t'aime.
*Castiel: Moi aussi. Je t'embrasse.
 
Je raccrochais. Avant de répondre à mon double appel, je réfléchissais à quelque chose. Je me demande bien ce qu'elle voulait me dire. Tant pis. Je verrais demain. Je finis par répondre au bout d'un moment à mon appelle.
 
*Castiel: Allô
*...: Bonsoir Monsieur Joshiro. Me reconnaissez vous?
 
Quand j'entendis la voix, je fus sous le choc.
 
*Castiel: Kiryu
*Kiryu Stefan: Bingo
 
Je l'entendis rire derrière le téléphone.
 
*Castiel: Je vous pensais mort?
*Kiryu Stefan: Ce n'est pas très gentil de dire ça. Moi qui voulait savoir comment vous allez depuis le temps? 
*Castiel: Très bien. Depuis votre disparition. D'ailleurs ou vous étiez ? Dans un asile psychiatrique? 
*Kiryu Stefan: Peut être bien. Allé savoir.
*Castiel: Venant de votre part je m'attends à tout. Surtout d'un homme aussi cinglé que vous.
*Kiryu Stefan: Vous savez dans le monde, il n'y a pas que moi qui est aussi "cinglé" comme vous le dites.
*Castiel: Pourquoi? Il y a pire que vous ? J'aimerais bien voir ça.
*Kiryu Stefan: Eh beh, la prochaine fois. Je devrais peut être vous présenter Choco. Son état d'esprit est plus élevé que le mienne.
*Castiel: Bien sur. Vous ne voulez pas non plus boire un café?
*Kiryu Stefan: Question ironique.  Oh fait, mes félicitation pour votre accord avec Issin. J'ai aussi vu que Gil travaillait pour vous de nouveaux.
*Castiel: Comment savez vous tous ça?
*Kiryu Stefan: Oh... Ça? C'est parce que j'ai des yeux de partout.
 
Je me mis à regarder un peu de partout en parlant au téléphone.
 
*Kiryu Stefan: Ce que je vous ai dit vous intrigue. Je suis sûre que vous regardez partout en ce moment même.
*Castiel: Je vois que vous vous amusez bien. Mais revenons au chose sérieuse. Que voulez vous Kiryu?
*Kiryu Stefan: Ça c'est facile.  Je veux me venger bien sûr. Après ce que vous m'avez fait, c'est normal non?
*Castiel: Ce n'est pas plutôt après ce que VOUS nous avez fait subir à moi et à votre nièce.
*Kiryu Stefan: Peut être bien. 
*Castiel: Qu'est-ce que vous allez faire? Vous avez bien un plan derrière la tête si vous voulez vous venger.
*Kiryu Stefan: Oui mais sa ne serait plus marrant si je vous le disais.
 
Je sentis qu'il souriait derrière.

*Kiryu Stefan: J'ai une question pour vous.
*Castiel: Allez y. Après ce n'est pas certain que je vous réponde.
*Kiryu Stefan: Oh... Mais je n'attends pas de réponse.
 
Il mit une pause avant de reprendre la conversation.
 
*Kiryu Stefan: Alors voici la question. Est-ce que vous tenez à la vie de vos ami(es )et à votre femme Joshiro?
*Castiel: C'est quoi cette question ridicule?
*Kiryu Stefan: Je vois que j'ai touché un point sensible. C'est très bien ça.
 
Kiryu avait raison. En entendant ça question, je venais d'élever la voix énervé.
 
*Kiryu Stefan: C'est très simple. Si j'ai posé cette question. C'est pour vous avertir,que leurs temps est compté .
*Castiel:...
*Kyru Stefan: Etes vous toujours au bout du file Monsieur Joshiro?
 
Je serrais un de mes points. Puis je pris une respiration, avant de reprendre la parole.
 
*Castiel: Kiryu si vous touchez ...
*Kiryu Stefan: Vous savez. Vous n'êtes pas en mesure de me menacer. Je sais parfaitement les moindres faits et gestes de chacun. même les votre. Il suffit que j'active mon plan et boum. Plus rien. 
*Castiel: ...
*Kiryu stefan: On ne dit rien? Je vois que je vous ai cloué le bec. Comme on dit.
*Castiel: Vous savez menacer le chef des yakusas ainsi que ça femme et les autres personnes appartenant à ce clan est risqué?
*Kiryu Stefan: Je le sais. Mais comme vous le savez, j'adore tenté le diable. Surtout avec vous.
*Castiel: Kiryu le jour ou je vous retrouve. Je m'assurais de vous mettre une balle au milieux de votre visage d'enfoiré.
*Kiryu Stefan: J'espère voir ça. En tout cas, que la partie commence Monsieur Joshiro.
*Castiel: Kiryu attendez.
 
Bip, bip... Il a raccroché."Leurs temps est compté ". Ce sont ses mots. Moi et les autres sommes visés. Kiryu prévoit tous de nous tuer
 
Fin PDV Castiel
 
*** *** ***
Salut!!! Voici le chapitre 30 de ma deuxième fiction. La fin de ce chapitre commence à chauffer. Alors qu'en pensez-vous? Kiryu est revenu? Que va t'il se passer? La vie des personnages sont en jeu. Vont ils survivre à cet épreuve? Vous verrez ça dans le prochain chapitre.
Bonne lecture ;)


< CHAPITRES-29                                                                                                              

Tags : Anastasia Clay - Lysandre Folls - Castiel Joshiro - Gil Stan - Agathe - Stefan Kiryu

CHAPITRES 31- Course contre la montre (Partie 1) 27/06/2017

Précédement...

Bip, bip... Il a raccroché."Leurs temps est compté ". Ce sont ses mots. Moi et les autres sommes visés. Kiryu prévoit tous de nous tuer.


Je m'étais entraîner toute la nuit à pouvoir enfin parler à Castiel. J'étais stressé. Je ne savais pas comment il allait prendre tous ça. Enfin. Toute façon, je n'ai pas trop le choix. Même si j'essaie de lui cacher encore un moment. Ça se verra dans pas longtemps.Même si d'ailleurs, je me demande si je n'ai pas pris déjà un peu de poids. Je levais mon haut et me regarda dans le miroir. Je crois que c'est trop tôt pour le dire. Après ça, je finis par me préparer et descendis en bas. En arrivant, je vis à l'entrée, Lysandre parler au téléphone. 
 
Lysandre: Ok. Ça va. Je ferais attention. Oui... tu peux compter sur moi pour la surveiller. D'accord, ça va. Tiens moi au courant si tu as du nouveau. Hé! Fais attention à toi. Allé

Après son coup de file il se retourna et me vit.
 
PDV Lysandre
 
Je venais d'arriver au manoir quand je reçu un coup de file. Je pris mon téléphone et répondit.
 
*Lysandre: Allô
*Castiel: Lysandre
*Lysandre: Hé! Castiel. Anastasia m'a dit la nouvelle. Félicitation. Alors il parait que tu rentres ce soir?
*Castiel: Non, changement de plan. Je rentre en début d'après midi.
*Lysandre: Dit ça va? Tu as l'air tendu.
*Castiel: Moi. Tous va bien. A pars que j'ai reçu un coup de file Kiryu.
*Lysandre: Quoi?
 
Je venais de gueuler dans le hall. Les employés du manoir me regardèrent. Je me remis à parler doucement.
 
*Lysandre: Et qu'est-ce qui t'a dit?
*Castiel: Apparemment, nous sommes dans sont collimateur.
*Lysandre: Qu'est-ce que tu veux dire?
*Castiel: Kiryu prévoit tous de nous tuer.
*Lysandre: Pardon? 
*Castiel: Ecoute, je n'ai pas le temps de tout t'expliquer. Car je vais bientôt partir pour prendre mon vol. Je serais en début d'après-midi. Donc, tout ce que je veux, c'est que vous fassiez attention jusqu'à mon retour. Kiryu est prêt à tout pour vous éliminez. Même moi je suis visé.
*Lysandre: Ok. Ça va. Je ferais attention.
*Castiel: Anastasia ne dois en aucun cas rester seule. Je te fais confiance.
*Lysandre: Oui... tu peux compter sur moi pour la surveiller.
*Castiel: Bon, je vais te laisser.
*Lysandre: D'accord, ça va. Tiens moi au courant si tu as du nouveau. Hé! Fais attention à toi.
*Castiel: T'inquiète, je serais vigilant. Allé à plus.
*Lysandre: Allé.
 
Je raccrochais et réfléchissait.  Je dois mettre Anastasia et Rosa en sécurité. Je devrais aussi prévenir Nathaniel. Peut être que lui aussi est visé. Alors que je me retournais, je vis Anastasia qui était derrière moi en train de me regarder.
 
Lysandre: Ah! Anastasia.
Anastasia: Salut Lysandre. Un problème?
Lysandre: Non rien de très important.
Anastasia: Tu es sûre?
Lysandre: Oui t'inquiète. Et sinon toi ça va?
Anastasia: Oui tous va bien.
 
Elle me regarda, d'un air inquiète. Je l'a regardais à mon tour et vit qu'elle était habillé en tenue pour sortir.
 
Lysandre: Tu comptes sortir?
Anastasia: Euh... Oui. Je vais allé voir Rosalya.
Lysandre: Ah oui! Eh bien, je vais t'accompagner.
Anastasia: Oh...Tu sais je peux y aller toute seule.
Lysandre: Peut être mais j'insiste.
Anastasia: D'accord... Dans ce cas, allons-y.
 
Anastasia prit son sac à l'entrée et se dirigea vers la sortit. Comme me l'avait demandé Castiel, je comptais bien ne pas laissé seule Anastasia. Donc cette petite visite chez ma femme tombe a pic. Sur la route, j'enverrais un message à Nathaniel pour le prévenir du retour de son père.
 
Fin PDV Lysandre
 
PDV Castiel
 
Je venais de terminer de préparer mes affaires. Alors que je pris en main ma valise. La porte s'ouvrit et je vis Gil entrer.
 
Castiel: Qu'est-ce que tu fais la?
Gil: Et toi que fais tu ? Ton vol n'est que ce soir.
Castiel: Désolé mais j'ai appelé pour changer mon horaire. A présent, mon vol est 10 heures. Donc dans 20 minutes.
Gil: Pourquoi? Qu'est-ce qui se passe pour tu veuilles rentrer aussi vite?
Castiel: Kiryu
Gil: Répète?
Castiel: Kiryu m'a contacté hier soir. Et notre conversation n'était pas vraiment amical.
Gil: Ça veut dire?
Castiel: Ce que ça veut dire. Kiryu veut se venger en visant moi et les autres.
Gil: C'est ce qu'il t'a dit?
Castiel: Oui. Donc maintenant si tu permets. Je retournes chez moi protéger les personnes auxquelles je tiens.
 
Sans attendre de réponse. Je partis de la pièce.
 
Fin PDV Castiel
 
PDV Nathaniel
 
Alors que j'étais au bureau, en train de travailler. J'entendis mon téléphone sonner. Tiens un message? Je le pris et regarda qui était l'auteur. Lysandre. Je l'ouvris et regarda ce qui avait d'écrit.
 



Lysandre:
 



On n'a un problème. Ton père est de retour.
 
Quoi? Le message était clair et simple. Serais-ce possible qu'il soit revenu? Je décidais d'envoyer un message à Lysandre pour avoir des réponses.
 
Nathaniel:
 
Qui t'a dit ça?
 
J'attendis quelques minutes avant de recevoir un retour.
 



Lysandre:
 



Castiel. Il a eu au téléphone hier soir et apparemment ça ne sait pas très bien passé.
 
Nathaniel:
 
Que veux tu dire?
 



Lysandre:
 



Ecoute, ça serait trop long a t'expliquer par sms et je ne peux pas t'appeler car j'ai Anastasia avec moi.  Elle n'est pas au courant. Je te propose de venir au bureau, vers15 heures pour en parler.

 
Nathaniel:
 
Ok.
Lysandre: 
 



Au cas ou, fait attention.
 
Le dernier message de Lysandre est de faire attention. Mais à quoi? Qu'a fait mon père pour que Lysandre me dise ça?
 
Fin PDV Nathaniel
 
Je venais d'arriver chez Rosalya avec Lysandre. Celle-ci était dans le salon assise sur le canapé. Elle me vit arrivé et un énorme sourire s'afficha sur son visage.
 
Rosalya: Anastasia
 
Elle se leva comme elle pouvait à cause de son gros ventre. Je me rapprochais d'elle afin qu'elle n'aille pas plus loin.
 
Anastasia: Rosalya comment vas tu m'as belle ?
Rosalya: Très bien. Et toi? J'ai appris la merveilleuse nouvelle.

Je tournais la tête vers Lysandre. Celui-ci me regarda d'un air désolé. Puis je tournais la tête de nouveau vers Rosalya.

Rosalya: Alors comme ça toi et Castiel, vous allez devenir parents vous aussi?
Anastasia: Oui, c'est exact.
Rosalya: C'est merveilleux. Quand Lysandre m'a appris la nouvelle. Je n'en croyais pas mes yeux.
Lysandre: C'est sûre qu'avec Castiel comme père.
Rosalya: Lysandre! Si c'est pour dire des idioties, tu peux t'en, aller. 
Anastasia: Ne t'inquiète pas Rosalya. Ce n'est rien. Et c'est vrai que c'est difficile à croire vu comme ça.
Rosalya: Peut être mais il n'a pas à dire ça.
 
Rosalya lança un regard noir à Lysandre qui dégluti. Alors c'est comme ça que je deviendrais dans quelques mois? Lysandre souria nerveusement. 
 
Lysandre: Euh...J-je...
 
Alors qu'il allait dire quelque chose, nous entendîmes quelques sonner.

Lysandre: Ah! C'est le miens.

Lysandre tourna son attention vers son portable et regarda le message.  Je vis son visage changer. Même Rosalya le remarqua.
 
Rosalya: Lysandre?
 
Il leva la tête vers nous.
 
Lysandre: Je vais devoir aller au bureau.
Anastasia: Un problème?
Lysandre: Oui apparemment le système de sécurité a été craquer.
Anastasia: Quoi? Mais...Comment est-ce possible? Nous avons le meilleur équipement du pays.
Lysandre: Je sais pas. Mais c'est justement pour ça que je dois aller voir.
 
Lysandre s'approcha de Rosalya pour lui donner un baiser. Il l'a regarda ensuite.
 
Lysandre: Je fais vite.
Rosalya: Ok. A tout à l'heure.

Avant de s'en aller, je le vis parler à un ses gardes du corps. Celui ci nous regarda avant de tourner son regard vers lui. Après avoir dit quelques mots. Lysandre s'en alla de la demeure.
 
Rosalya: Anastasia tu viens?
Anastasia: Oui, j'arrive.
 
J'allais m'asseoir au côté de Rosalya. Pendant notre discutions, je ne pus de m'empêcher de m'inquiéter. Ce coup de file que Lysandre a reçu ce matin, ainsi que ce message qu'il a reçu à l'instant. Mon instinct me dit que quelque chose ne va pas. Mais quoi? 
 
PDV Castiel
 
Après mettre rendu au point de vol, je dus patienter un bon moment avant de décoller. Gil étant en face de moi, n'arrêta pas de me fixer du regard.
 
Castiel: Qu'est-ce qui a?
Gil: Je voudrais savoir ce qui c'est passé avec Kiryu?
Castiel: Je te l'ai déjà dit. Kiryu veut se venger.
 
Je tournais la tête vers le hublot et regarda à travers.
 
Gil: T'a t'il dit autre chose?
Castiel: Rien de spécial. Ah! Oui . Que la partit commençait.
Gil: Ce n'est pas une information très importante. 
Castiel: Pour moi oui. Ceci dit que Kiryu peut à tout moment jouer.

Gil me regarda puis repris la parole.

Gil: Que t'a t'il dit d'autre?
Castiel:A pars le fait que Kiryu est au courant de tout nos faits et gestes. Je n'ai rien d'autre.
Gil: Que veux tu dire?
Castiel: Il est au courant que tu es revenu vers moi et aussi pour mon accord avec Issin.
 
Tout en parlant avec Gil je remarquais, deux pilotes à terre en train de s'échanger quelque chose. Je les observais attentivement.
 
Gil: Crois-tu que Issin soit complice avec Kiryu?
Castiel: Vu comment, c'est produit notre dernier entretient. Je n'en doute pas. Mais je ne crois pas non plus que ça soit lui. 
 
Les deux pilotes s'en allèrent chacun de leurs cotés. L'un deux monta à bord du jet. 
 
Castiel: En plus à quoi, ça lui servirait de faire ça maintenant qu'il est dans notre groupe?
Gil:   C'est vrai. Mais n'oublie pas une chose.
Castiel: Laquelle?
Gil: En tant que chef des yakusas. Il ne faut jamais faire confiance à personne.
 
Je tournais mon regard vers Gil.
 
Castiel: Je le sais. Pas la peine de me le rappeler.
 
Après cette discutions, nous vîmes le pilote arriver. Il se dirigea vers la salle des commandes puis se mit en place.
 
Fin PDV Castiel

PDV Lysandre

Ça faisait près de deux heures que j'étais au bureau avec les chefs de sécurités. Le système de sécurité avait été craqué et nous n'avons toujours pas trouvé la cause de cela afin de pouvoir rétablir le système. Commençant à perdre patience je décidais d'intervenir.

Lysandre: Bon laissée moi faire.

Je me mis en face de l'ordinateur et commença à pianoter sur le clavier. Plusieurs données s'affiche sur l'écran. Au bout de plusieurs minutes un des agents remarqua quelques choses à l'écran.

Agent 1: Regardé.

Il pointa du doigt l'écran. Je regardais ce qui me montrait et vis une adresse IP.

Lysandre: 192.370.8.200
Agent 1: C'est cette IP qui nous a craqué ?
Lysandre: Apparemment oui. Et d'après ce que je vois il continue.
Agent 2: Il y a t'il un moyen de bloquer son accès.
Lysandre: Je vais voir ce que je peux faire.

Je recommencais à pianoter sur le clavier et de nouvelle donné s'afficha sur l'ordinateur .

Lysandre: Qu'est ce que...?

L'écran venait de devenir tout noir et un et des chiffres venait de s'afficher.

Agent 2: Mais c'est quoi ça ?
Lysandre: Je n'en sais rien.
Agent 1: On dirait un compte à rebours.

Ce qu'il dit est vrai. Dessus il y avait affiché 00.


CHAPITRES 31- Course contre la montre (Partie 1)



Tout à coup, celui-ci se mit à marcher. 10 Minutes?

Lysandre: Merde.
Agent 1: Il s'est mit en marche, qu'est ce que ça veut dire?

Je regardais l'écran attentivement et réfléchissait. Au bout d'un moment, j'entendis mon téléphone sonner. Un message. Je pris mon téléphone et regarda l'écran.
 
CHAPITRES 31- Course contre la montre (Partie 1)




Inconnu:
 
Pourras tu sauver tous le monde à temps ? Tic, tac,tic,tac...
 
Kiryu
Je relisais le message plusieurs fois avant de comprendre ce qui ce passait.

Agent 1: Monsieur Folls?

Je lançais un regard à l'agent avant de tourner ma tête vers l'écran d'ordinateur.
 
Lysandre: Faite sortir tout le monde du bâtiment et vite.
Agent 2: Mais...
Lysandre: C'est un ordre.
 
Je lançais un regard noir au agents de sécurités. Sans attendre, leurs restes ils partirent faire ce que je leurs ai demandé.
 
Fin PDV Lysandre


*** *** ***
Salut, salut!!! Alors voici la première partie du chapitre 31 de course contre la montre. Et oui, comme je vous l'avais dit. Celle-ci est en deux partie. Comment trouvez vous cette première partie? Kiryu vient de commencer son plan afin d'atteindre tous le groupe. Que va t'il se passer dans la deuxième partie? J'attends vos commentaires.
Bonne lecture :)
 
< CHAPITRES-30                                                                                                                             

Tags : Anastasia Clay - Lysandre Folls - Rosalya Folls - Castiel Joshiro - Gil Stan - Stefan Kiryu

CHAPITRES 39- Après l'incendie... 04/08/2017

Précédement...

Qu'est ce que ça veut dire? Je tournais la page suivante et vit une enveloppe. Je la pris et l'ouvrit. Plusieurs photos y était et toute était sur une seule personne. Anastasia!


Il y a 2 mois...
 
Après que Rosalya soit partit appeler les secours. Je me retournais vers la chambre qui était en flamme. A ce moment là, mon téléphone se mit à sonner. Un message? Je pris mon portable et regarda celui-ci.
 
Inconnus:
 
 
J'ai pensé qu'un petit séjour au chaud, avant la naissance du bébé ne te ferais pas de mal ma chère nièce. Enfin même, si tu ne le mettra jamais au monde. Donne le bonjour à ta mère au paradis.
 
Kiryu
 
Kof, kof... Kiryu. Alors c'est lui qui a fait ça? Il a mis le feu à la maison afin de m'atteindre. Et maintenant... Kof, kof... Les flammes et la fumée envahissait la pièce.  J'étais pris au piège et ne sus comment j'allais sortir d'ici. Mon seule billet de sortit était la fenêtre de la chambre. Mais des débris barra cette sortit. Alors que je comptais bouger, le plancher qui était sous mes pieds céda.
 
Anastasia: AAAHHH...
 
Alors que je tombais dans le vide, je me rattrapais au sol qui venait de casser. J'essayais de remonter avec le peu de force que j'avais. Une fois en haut, je me relevais doucement sentant que le plancher était fragile à cause du feu. Comment vais-je pouvoir me sortir de là? Mon regard analysa la pièce. Je vis à travers les flammes une porte fermer.  Celle-ci n'avait pas été prise encore par le feu. Après avoir hésité quelques secondes, je décidais de tenter ma chance. Je me mis à courir à travers les flammes et défonça la porte.

Tombant dans la pièce, comme une masse, je me mis à crier de douleur sentant les brûlures sur la peau. Ça fait mal. Putain...  Je me relevais difficilement et découvris que j'étais dans la salle de bain. Mon regard examinait la pièce à la recherche d'une sortie. C'est pas vrai, il n'y a rien. Même pas une fenêtre. Alors que je mis à paniquer, voyant les flammes venir ici. Mon regard se porta sur quelque chose qui était par terre au fond de la salle de bain. Je me dirigeais vers celle-ci. Une trappe à vêtement ? Sans attendre perdre une minute de plus voyant le feu consumer petit à petit la pièce, je l'ouvris et me jeta dedans. Glissant tout le long  du tube, j' atterrissais dans la panière à linge qui était au sous sol de la maison.

Avant de sortir de la corbeille, je regardais la pièce. Celui-ci étant en pierre, ne pouvait donc en aucun cas brûler. En regardant de plus près, je remarquais une petite fenêtre vers le haut. Je me levais et sortit de la panière pour m'avancer vers le petit rectangle. Voyant qu'il n'y avait de poignet pour ouvrir, je pris le manche du balai qui était à côté de la machine à laver puis monta sur le meuble qui était en dessous. Je soufflais un bon coup avant de casser la vitre de toute mes forces. Celle-ci se brisa en plein de morceau. Je dégageais le passage m'évitant de me blesser plus avant de sortir du sous sol.
 
Une fois dehors, je me redressais et m'éloigna le plus possible de la maison.  Je m'appuyais contre un arbre qui était aux alentours afin de reprendre mes esprits. La soirée que je venais de passer n'était celle que j'attendais. Kiryu a voulu me tuer et Rosalya a failli y passer à cause de lui. Celui-ci est près à tout pour me voir six pieds sous terre, même si il faut tuer des innocents pour ça. Est il conscient de ce qu'il fait ? Non, je ne crois pas. Il a bien tué mes parents pour ça. Kiryu n'a aucune âme et encore. Je me demande même si il ne l'a pas vendu au diable en personne. Je fus sortit de mes pensées, sentant mes blessures me faire mal. Je regardais dans l'état ou j'étais et vit mes vêtements brûlés par le feu ainsi que les plaies que celui-ci m'avait infligé. J'espère en tout cas que le bébé n'a rien. Tout en me disant ça, je décidais de partir de l'arbre.
 
En allant vers la sortie, je voyais la maison se faire prendre par les flamme petit à petit. Les pompiers essayaient de maîtriser le feu comme ils pouvaient mais celle-ci était devenu un tas de ruine. En passant, j'entendis le reste des secours parler de Rosalya. Celle-ci avait été emmené à l'hôpital pour faire des examens. J'espère qu'elle va bien. Me dis-je en marchant vers l'entrée.
 
Je vis au loin Lysandre et Nathaniel à l'intérieur d'un taxi . Alors que je comptais hurler le nom de Lysandre, la voiture s'en alla de la résidence. Et merde... Il a du surement aller à l'hôpital pour voir Rosalya. Je réfléchissais quelques minutes à ce que je devais faire. Même si je suis blessé, je dois à tout prix prévenir les autres que Kiryu est de retour. Castiel est certainement rentré au domaine en plus. Je vais aller à-bas. Au pire Lysandre me soignera, plus tard. N'ayant pas d'argent sur moi, je devais marcher jusqu'au domaine. Etant blessé, je mis une bonne trentaine de minute avant d'arriver. Une fois sur place, je traversais les grilles de l'entrée et me dirigeais directement vers le manoir. En entrant, j'entendais des voix qui provenait de l'étage. Je montais discrètement et alla vers la salle de bain.
 
...: Castiel, tu m'entends. On te parle.
...: Lâche moi, je n'ai pas envie de parler.
...: Peut être mais nous on s'inquiète.
...: Toi? T'inquièter pour moi. Dite moi, je rêve.
 
En m'approchant, je reconnu les voix de Nathaniel, Castiel et Lysandre.
 
Nathaniel: Ecoute, si tu un problème avec moi. Tu me le dis et c'est tous. 
Castiel: Ce n'est pas avec toi que j'ai un problème mais avec ton géniteur. Mon cher Nathaniel.

Il est au courant?
 
Lysandre: Castiel nous devrions parler de ce qui c'est passé. En 24 heures, nous nous sommes tous fait attaquer. Moi et Nathaniel avec la voiture piégé. Toi et Gil avec l'avion. Rosa et Anastasia avec la maison.
 
Quoi? Mais qu'est-ce que ça veut dire?

Castiel: Il n'y a rien à dire.
Nathaniel: Tu rigoles, j'espère?
Castiel: Non. Pour Kiryu, nous ne sommes que des pions dans un échiquier et tant que le roi n'est pas tombé. Il s'acharnera. Mais avant ça, il veut éliminer un pars un ce qui sont à mes côtés. C'est à dire vous. Et c'est pour cela que je vous conseil de partir loin d'ici, afin de vous mettre en sécurité.
Lysandre: Tu réalises ce que tu dis? Tu nous demandes de partir alors que nous sommes tous visé et toi en particulier.
Castiel: Oui.
Lysandre: J'y crois pas. Il a pété un câble.
... : Si nous, nous partons. Que comptes tu faire?
 
La voix de Gil se fit entendre dans la pièce. Depuis quand est-il la? Alors que je me posais la question, j'entendis Castiel répondre à la sienne.

Castiel: Traquer Kiryu.
Gil: Seul?
Castiel: Oui
Gil: Laisse nous t'aider.
Castiel: Non, c'est mon problème.
Lysandre: C'est devenu,notre problème quand t'il a commencé à s'attaquer à nous.
Castiel: Ce n'est pas une raison.
Gil: Tout ce que tu cherches est de nous écarter pour mieux nous protéger.
Nathaniel: Ana aurait voulu...
 
Castiel ne lui laissait même pas le temps de terminer sa phrase qu'il se mit à hurler sur Nathaniel.
 
Castiel: TU NE SAIS PAS CE QU'ELLE AURAIT VOULU. PARCE QUE ANASTASIA EST MORTE. ET CA PARCE QUE J'AI ETE INCAPABLE DE LA PROTEGER. 
 
En entendant ça, je mis mes mains sur la bouche. Voyant des pas venir vers moi, je décidais de m'en aller discrètement dans mon ancienne chambre. Une fois à l'intérieur, je refermais la porte doucement et m'appuya de dos contre celle-ci. Les larmes que j'avais réussi à retenir jusqu'à présent finirent par s'échapper. Un sanglot se fit entendre dans la pièce mais celle-ci s'estompa vite. Alors c'est comme ça, Kiryu a décider de tous nous éliminer. Juste pour ça stupide vengeance. J'essuyais mes yeux avec le dos de ma main. Je comprends ce que Castiel veut faire. Comme l'a dit Gil, il veut simplement les protéger et après ça il traquera Kiryu. Mais, il ne sera pas seul à le faire. Je vais profiter que de ma mort pour essayer de le retrouver et de le tuer.
 
Je me décalais de la porte et alla vers la commode qui était à coté de moi. J'ouvris un des tiroir et fouilla à l'intérieur. Je pris dans ma main mon arme avec ses recharges. C'est celle dont je me servais quand j'étais agent de police. Ça fait 1 ans que je m'en suis plus servit, depuis ma mise en service en tant que garde du corps de Castiel. Celui-ci me l'avait rendu après que nous avions passé notre accord. Tout ça me parait si loin à présent. Je la rechargeais et la rangeais derrière mon dos sous le peu de tee-shirt qui me restait.  Puis je pris mon passeport ainsi que de l'espèce et quelques affaires pour me changer. Je mis tout dans un sac et sortit comme la première fois que je suis venu ici par la fenêtre. Avant de partir, je regardais derrière moi.
 
Anastasia: Ne t'inquiète pas, je ferrais tout mon possible pour que nous soyons réuni.
 
Tout en disant ça, une larme roula sur ma joue. Je fis comme si elle n'existait pas et descendit de la fenêtre doucement. Une fois en bas, je fis pour marcher vers l'entrée mais des voix se fit entendre une nouvelle fois. Instinctivement, je me cachais derrière le muret en face de moi. Je relevais doucement la tête et vit Lysandre qui essaya de calmer Nathaniel et Gil voulant se jeter dessus.
 
Gil: Qu'est ce que que tu insinue? Que je n'ai rien à faire de lui? Que j'essai de le piéger?
Nathaniel: C'est littéralement ça. N'oublie pas que tu as travaillé pour mon père. Et va savoir, autant tu continues dans notre dos.
Gil: Franchement tu te rends compte de ce que tu dis. Si vraiment, j'étais le complices de ton père. Il n'aurait pas essayé de me tuer avec Castiel dans l'avion.
Nathaniel: Qu'est ce qui nous prouve que ce n'était pas une stratégie de ta part?
Gil: Mais tu es vraiment bouché. Je vais t'en donner une de raison pour que ton père veuille me tuer à ce point.
Nathaniel: Laquelle?
Gil: Car je l'ai trahi, plus d'une fois en essayant d'aider Anastasia.
Nathaniel : Quoi?

Je fus choqué d'entendre ça. 

Nathaniel : Qu'est ce que tu racontes? Explique toi.
Gil: Le jour ou Anastasia a eu son accident de voiture, c'est moi qui ai appelé les secours. Quand elle s'est fait enlevé, c'est moi qui vous ai signalé sa position en envoyant un texto à Castiel.
Nathaniel: C'est une blague?
Lysandre: Non, c'est la vérité.
 
Je tournais la tête vers Lysandre.
 
Nathaniel: Comment ça?
Lysandre: Avant l'accident d'Anastasia, Castiel m'avait demandé de faire des recherches sur la voiture qui les avaient suivi, un jour avant. Grâce à la caméra de surveillance qui est à l'entrée du manoir. Pendant mes recherches, j'ai découvert que c'était Gil qui suivait Anastasia. Et en fouillant dans sa liste d'appel, c'est la que j'ai vu que c'était lui qui avait appelé les secours, le jour de l'accident. Mais pour ce qui est du texto, je n'en sais rien.
Nathaniel: Moi, j'y crois pas. Il ment.
Gil: Pourtant, il va falloir bien y croire car c'est la vérité. Même Castiel te le diras.
Nathaniel: Alors pourquoi tu n'as pas intervenu les autres fois?
Gil: Je ne pouvais pas car Kiryu ne me faisait pas confiance pour me confier cette mission au début.
Nathaniel: J'ai du mal à y croire.
Lysandre: Moi aussi.
Gil: Écoutez. Ce que je dit ai vrai.
Nathaniel: Tu dis que mon père ne te faisait pas confiance, alors que tu étais son garde du corps personnel.
Gil: Après avoir été celui de Castiel, pendant plusieurs années.
 
Dit il en les regardant.
 
Gil: Ton père c'est constamment demandé pourquoi, j'avais quitté le chef des yakuzas. 
Lysandre: C'est vrai, qu'on n'a jamais su le pourquoi du comment?

Gil détourna la tête puis continua.

Gil: Alors me demander, une mission qui avait comme objectif de suivre Anastasia, alors qu'elle travaillait pour Castiel. Pour Kiryu, c'était comme si il allait perdre la partie en me mettant en avant.
Lysandre: Et c'est ce qu'il sait passé.
 
Personne ne répliqua fasse à ça.

Gil: Au final,après avoir échoué plusieurs fois et que Castiel est été gravement blessé. Kiryu sait tourné vers moi afin que je m'occupe de cette affaire personnellement. J'ai fait du mieux que je pouvais en essayant de ne pas mettre leurs vies en danger mais...
Nathaniel: Tous ça n'a servit à rien vu que mon père c'est échapper après m'avoir tiré dessus. Et après 1 ans, il est venu pour se venger. Bien évidement, c'est Anastasia qui à payer le prix en premier
Gil: Je le sais
 
Je baissais la tête et me mis dos au muret. Essayant de réfléchir aux questions qui me venait en tête. Je n'étais pas au courant de tout ça. Pourquoi Castiel ne m'a t'il rien dit au sujet de Gil? En plus ce qu'il a dit est vrai? M'a t'il vraiment aidé plusieurs fois? Est-ce pour ça que celui-ci est partit avec à son voyage d'affaire? Car Castiel lui faisait confiance ? Voyant que les 3 hommes étaient partit de l'entrée, je décidais d'y aller à mon tour.
 
Ayant marché une bonne heure, j'avais réussi à rejoindre la ville. Sur le chemin, je trouvais un supermarché ouvert. Je rentrais et pris de quoi me soigner ainsi qu'une couleur pour mes cheveux. Du noir.  Je pense que ça ira. Je payais mes articles en caisse et m'en alla de la supérette. Après ça, je me rendis un petit hôtel et prit une chambre. Posant les sous sur le comptoir pour payer, je m'aperçu que le réceptionniste me regardait de la tête au pied en me tendant les clefs. Je dois faire peine à voir comme ça. Arrivé dans un hôtel, dans un état pareil. Celui-ci ne doit pas voir ça tous les jours.
 
Réceptioniste: Voulez-vous que j'appelle un médecin?
Anastasia: Ça ira merci.
 
Dis je avec un faible sourire. Je pris les clefs et m'en alla en direction de ma chambre.  Je passais plusieurs couloirs avant d'arriver devant la porte. Je l'ouvris et entra à l'intérieur avant de refermer derrière moi. Je m'avançais dans la pièce. La chambre était petite mais au vu des circonstance ça ira. Je posais le sachet de course sur mon lit et sortit les pansements, les compresses, l'alcool, le fil et l'aiguille ainsi que la couleur.
 
Anastasia: C'est partit.
 
Le lendemain...
 
Après avoir passé, une bonne partie de la nuit à me soigner comme je pouvais. Je partis de l'hôtel avec ma nouvelle couleur de cheveux en direction de l'hôpital. Je devais me faire examiner pour le bébé. Etre sure qu'il allait bien. C'était ma priorité première pour le moment. Après ça, je commencerais mes recherches pour retrouver Kiryu. Sur le chemin, je pris un taxi qui m'emmena, jusqu' à l'hôpital. Celui-ci me déposait tout juste devant l'entrée. Je remerciais le chauffeur et le payais avant de sortir du véhicule. Par la suite, je me retournais et regarda le bâtiment qui était en face de moi. Sentant mon angoisse monter, je soufflais un bon coup et entra à l'intérieur.

Après avoir fait des tas d'examens pendant des heures et rencontrer le médecin. Je sortis enfin du bureau. Tout en marchant dans le couloir, je repensais à ce que m'avait dit le médecin.
 
Flash Back
 
Celui-ci était assis en face de son bureau. Il me lança un regard avant de poser ses yeux sur les fiches, qu'il avait en main. Voyant son regard, plusieurs fois sur moi, je ne pus m'empêcher de m'angoisser.
 
Médecin: Madame...Leach
 
Je m'étais donné sous un faux nom au médecin pour plus de précaution. C'est vrai que ce que j'ai choisi est un peu bizarre...
 
Anastasia: Euh... Oui
 
Médecin: Je ne vais pas aller par quatre chemin. Est-ce que vous avez été stressé dernièrement?
Anastasia: Oui, un peu.
Médecin: Je vois.
Anastasia: Est-ce que vous pouvez me dire ce qui se passe?
 
Celui-ci me lança de nouveau son regard avant de parler.
 
Médecin: D'après ce qu'il y a d'écrit, vos examens nous montres que votre enfant va bien mais au point de vue de nos testes. Une légère hypertension s'affiche et ceci est du au stresse que vous avez subi.
Anastasia: D'accord même si je vois pas très bien ce que ça veut dire.
Médecin: Je vais vous expliquer. L'hypertension pendant la grossesse peut entraîner un retard de croissance ou un décollement du placenta pouvant entraîner un accouchement avant terme.
Anastasia: E-et que faut il faire pour éviter ça?
Médecin: De repos ainsi qu'un traitement que je vais vous prescrire.
Anastasia: Et si cela persiste?
Médecin: Nous devrons vous hospitaliser afin de vous surveiller.
 
Fin Flash Back

Il faut que je fasse attention. Ses 3 derniers semaines on été pas mal mouvementé et avec ce qui c'est passé hier à fait l'office de me stresser encore plus. Alors que passait devant les infirmières, j'entendis celle-ci parler.

Infirmière 1: Franchement,je ne sais plus quoi faire?
Infirmière 2: C'est encore la femme de la 205. celle qui est enceinte et qui a des cheveux blanc ?

Rosalya?

Infirmière 1: Oui, elle n'arrête pas de pleurer et de parler de sa meilleure amie qui est resté dans sa maison qui était en flamme.
Infirmière 2: C'est vrai que vu comme ça, il y a de quoi d'être déprimer.
Infirmière 1: Je sais mais le problème c'est que ce n'est pas bon pour elle et le bébé. Elle risque d'accoucher 2 mois en avance, en faisant comme ça.

En entendant ça, je me mis en marche de la 205. Je sais que je risque de faire une bêtise mais si ça met en danger la vie de Rosa et du bébe, je m'en voudrais tout m'a vie. Je longeais le couloir et tourna à gauche avant de tomber sur sa porte. Je respirais  d'un coup et tapa.
 
Rosalya: Entrée...
 
Comme elle me l'avait demandé, j'entrais dans sa chambre. Alors que j'ouvris sa porte, je vis celle-ci allongé le dos tournée. Je refermais derrière moi et avançait dans la pièce.
 
Rosalya: Si c'est pour me donner des antidépresseurs, vous pouvez directement faire demi tours car je ne les prendrais pas.
Anastasia: Tant mieux alors si je n'en ai pas.
 
Dis-je avec un sourire. Rosalya se retourna, en entendant ma voix. Voyant mon visage, des larmes roulèrent sur ses joues.
 
Rosalya: Anastasia! C-c'est vraiment toi?
Anastasia: Oui.
 
Je m'avançais près d'elle et la prit dans mes bras.
 
Rosalaya: J'ai eu si peur. J'ai cru que tu avais disparut.
Anastasia: Crois moi. J'ai eu tout aussi peur que toi.
 
Tout en disant ça, un torrent de larmes coulèrent de mes yeux et des siens. Rosalya resserra son étreinte surement pour s'assurer que j'étais bien là. Puis elle se décala enfin, afin de me faire face.
 
Rosalya: C-comment tu as fait? Lysandre, Nathaniel et moi avons vu la maison complètement sous les flammes.
Anastasia: C'est un peu compliqué mais si tu veux tout savoir c'est grâce à la trappe à vêtement.
Rosalya: La trappe à vêtement qui était dans la salle de bain?
 
J'acquiesçais de la tête.
 
Anastasia: J'ai glissé tout le long et j'ai atterri au sous sol ou je me suis enfuis par la petite fenêtre.
Rosalya: C'est incroyable. Je ne pensais pas qu'une simple trappe pouvait nous sauver la vie.
Anastasia: Eh beh, maintenant tu le sais.
Rosalya: Quand les autre vont apprendre la nou...
 
Je coupais Rosalya avant qu'elle ne termine la phrase.
 
Anastasia: Ils ne vont rien apprendre.
Rosalya: Hein?
Anastasia: Ecoute Rosalya, il faut que tout le monde croient à ma mort.
Rosalya: Mais pourquoi?
Anastasia: Ce qui c'est produit hier, n'était pas qu'un simple accident.
Rosalya: Quoi?
 
Rosalya fut choqué d'entendre ça. Je la regardais dans les yeux et lui expliqua.
 
Anastasia: La personne qui s'en est prit à nous, essaye de se venger et je dois à tout prix l'arrêter avant que quelqu'un d'autre ne soit blessé .
Rosalya: Mais pourquoi serait ce toi qui doit s'en charger? La police ne peut elle pas le faire?
Anastasia: Malheureusement non. 
Rosalya: Anastasia, je ne comprends pas. Tu as failli mourir hier soir et maintenant que je sais que tu es en vie. Tu veux mettre ta vie en danger pour nous prôtéger. Est-ce que tu pensés à l'enfant qui est toi? Crois-tu vraiment que se serait judicieux de faire ça?
 
Je baissais la tête, sous les mots de Rosalya. Ce qu'elle dit est vrai. Je mets la vie de m'enfant en danger. Mais je ne peux pas rester la sans rien faire. Si Kiryu apprend que je suis en vie, celle-ci sera un enfer pour moi et le bébé. Automatiquement, je mettrais sa vie en danger.
 
Anastasia: Ecoute, je sais que tu t'inquiète pour moi mais je suis obligé de le faire. Si cette personne apprends que je suis en vie. La vie de mon enfant sera encore plus en danger. C'est pour cela que je veux que tu gardes pour toi que je suis en vie. Promets le moi.
 
Je levais la tête en disant ça et la regarda dans les yeux pour lui faire comprendre ce que je lui disais. Rosalya baissait la tête.
 
Rosalya: Très bien. Je ne dirais rien à personne.
Anastasia: Merci.
 
Dit-je avec un sourire. Par la suite, je me levais du lit.
 
Rosalya: Tu t'en vas?
Anastasia: Oui. Si quelqu'un me croise, tout risque d'être compromis.
Rosalya: D'accord. Je t'en supplie fait attention à toi et au bébé.
Anastasia: Promis
Rosalya: Et n'hésite pas si tu as besoin d'aide.
Anastasia: Merci Rosalya
 
Sous ses mots, je m'en allais de la chambre, après l'avoir salué. Je me dirigeais par la suite vers la sortie de l'hôpital. En sortant, un homme me bouscula. Celui-ci s'empressa de s'escuser.
 
...: Excusez moi
 
Cette voix... C 'est celle de Lysandre. Prise de panique, je répondis en restant dos à lui.

Anasatsia: Ce n'est rien.
 
Après ça, je me précipitais vers la sortie tout en restant calme. J'espère qu'il n'a rien remarqué. Me suppliant ça intérieurement. Je partis enfin de l'hôpital.
 
Plus tard dans la journée, je me dépêchais de marcher dans la rue afin de ne pas perdre la personne que je suivais. Sentant surement que j'étais derrière, celui-ci se retourna plusieurs fois et se mêla à la foule. Accélérant le pas, je le vis tourner dans une ruelle. Je m'empressais d'y aller et alla voir cette personne. En entrant dans la ruelle, quelqu'un m'attrapa par les épaules et me plaqua contre le mur derrière moi.
 
...: Toi!
Anastasia: Bonjour Gil
 
Gil me lâcha et recula de plusieurs pas. Son visage était figé et son regard ne me lâchait pas.
 
Gil: C'est pas possible. Comment?
Anastasia: Tout ce que tu dois savoir c'est que je suis en vie et que pour les autres je suis morte.
Gil: C'est quoi ce délire? Tu me demandes de garder ça pour moi?
Anastasia: Oui
Gil: Pourquoi?
Anastasia: Je sais ce que prévoit Castiel et je veux l'aider mais pour ça j'aurais besoin de ton aide.
Gil: Si j'ai bien compris, tu veux toi aussi traquer Kiryu?
 
Il me regarda attendant une réponse de ma pars. J'acquiesçais de la tête.
 
Gil: Pour quel raison veux tu que je t'aides? Je te rappelle que je travaillais pour Kiryu.
Anastasia: Je sais aussi que tu travaillais pour mon mari et que tu es venu à mon aide plusieurs fois.
Gil: Comment... J'y crois pas tu étais là y soir? Tu nous as espionner?
 
Je baissais la tête.
 
Gil: Tu te rends compte que ton mari est dans tout ses états de te savoir morte. En plus avec ton enfant.
 
En entendant ça, je relevais la tête.
 
Anastasia: Qui est-ce qui t'a dit ça? Qui lui a dit?
Gil: Lysandre a du lui dire à cause de Kiryu. Du coup, tout le groupe est au courant.
Anastasia: C'est pas vrai...
 
Je mis ma main sur le front et posa mon dos contre le mur derrière moi.
 
Gil: Que comptes tu faire à présent? Allé le voir pour lui dire la vérité.
Anastasia: Non
Gil: Quoi?
Anastasaia: J'ai dit non. Je dois trouver Kiryu pour mettre fin à sa folie et ma mort est une emport unité unique de faire ça.
Gil: Franchement, tu es pire que ton mari.
 
Dit il en crachant ses mots.
 
Anastasia: Gil s'il te plait aide moi. Prôtège Castiel à ma place.
Gil: Tu te rends comptes que me demande l'impossible? Ton mari nous a ordonné de tous partir.
Anastasia: Je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas le faire dans l'ombre. 
 
Dis-je en lui lançant un regard.
 
Anastasia:  En plus, je suis sûre que toi aussi tu y avais pensé ça m'étonnerais que tu avais décidé de partir laissant Castiel seul sans protection.
 
Gil me regarda.
 
Gil:  Putain, c'est pas vrai. 
 
Puis il se retourna.
 
Gil: C'est bon, tu as gagné. je protégerais Castiel.
 
Tout en disant ça, il s'en alla de la ruelle. 
 
Anastasia: Merci Gil
 
Retour au présent
 
Je me retournais et regardais Lysandre. Rosalya étant à peu près au courant de ce qui c'était passé ne disait rien. Son mari lui me regarda en fronçant légèrement les sourcils. Je savais très bien pourquoi mais ne disait rien. Lysandre se mit finalement à parler après quelques secondes.
 
Lysandre: Continue



*** *** ***
Salut!!! Voici enfin le chapitre 39 de cette deuxième fiction. Comme vous l'avez vu c'est un flash-back d'il y a 2 mois après l'incendie et ça continue aussi dans le chapitre 40. Ne vous inquiétez pas dans le chapitres 41 vous aurez la suite de la réaction de Castiel XD J'espère en tout cas que vous ne l'avez pas trouvé trop long et lourd. Je vous disais il y a quelques temps sur un quoi de neuf que j'avais un truc complètement fous dans ce chapitre. Devinez dans quel scène je l'ai mis et dite moi tout. Alors qu'en pensez-vous?  Que va t'il se passer dans la suite? Sur ceux je vous souhaite une bonne lecture :D
 
 
CHAPITRES-40 >
 
 
 

 

Tags : Anastasia Clay - Rosalya Folls - Lysandre Folls - Gil Stan - Nathaniel Ray - Castiel Joshiro - Stefan Kiryu

CHAPITRES 41- Enlèvement 06/08/2017

Précédement...

Mes larmes réussirent à s'échapper de mes yeux ainsi qu'un sanglot que j'avais essayé de retenir. J'en ai marre. Tout ce que je voulais c'était de les prôtéger mais au final. Je n'ai rien fait à pars les emmener à la mort.  


PDV Castiel

Anastasia! C'est quoi ce délire ? Une jeune femme avec les cheveux noirs et qui avait le visage de ma femme était sur toutes les photos.  Je regardais la date à laquelle ces photos avaient été prises et vu que celle-ci était datée, d'après l'incendie. Elle est en vie. Anastasia est en vie. Cette information avait du mal à rentrer dans ma tête. Je compris tout de suite, pourquoi Parker m'avait demandé si j'étais prêt à entendre la vérité. Car elle savait. Elle savait que ma femme était en vie et tout ça grâce à Nathaniel. En plus tous s'expliquent, Kiryu a appris la nouvelle ainsi que son fils en même temps. Ne voulant pas que je le sache, Kiryu a voulu faire taire Nathaniel. Mais celui-ci avait le nécessaire en confiant le dossier aussi à Parker.

Après avoir respiré plusieurs fois et mettre servis deux ou trois verres de whisky afin d'encaisser le choc de la nouvelle. Je me remis à lire les autres fiches. Celle-ci d'écrivait plusieurs positions. Sûrement où doit  se trouver Anastasia. Ce qui veut dire que Kiryu sait où elle est et il va tout faire pour l'éliminer définitivement. Mais après qui me dit si celle-ci n'a pas été déjà tué? Non, il ne faut pas que je me laisse envahir par des pensées négatives. Anastasia est en vie et c'est tout ce qui compte. Il faut que je la retrouve avant que Kiryu ne le fasse.Tout en le disant ça, je me levais du siège ou j'étais assis. Je pris quelques affaires, mon passeport, de l'argent et mon arme avant de partir de la pièce en trombe.

Fin PDV Castiel

Ne pouvant pas rester au même endroit, Lysandre, Rosalya, Elena et moi avions bougé. Sur la route, le silence se fit et personne n'osa parler. Lysandre qui était au volant regarda la route. Rosalya s'occupa de sa fille. Quand à moi, je regardais défiler le paysage qui s'offrait à mes yeux en pensant à ce qui s'était passé avec Lysandre.
 
Souvenir
 
Lysandre: Ce n'est pas question de savoir si tu sais te défendre ou pas?  Anastasia comprends-moi. Castiel et toi vous êtes des amis proches de nous à moi et Rosalya. On tient énormément à vous deux. Mais en nous mettant de côté, comme vous l'avez fait ses deux derniers mois. Ça nous a fait très mal. En plus, tu devrais savoir ce que ça fait vu que tu as déjà vécu  cette situation. Le pire dans tout ça. C'est que ça nous a portés préjudice à tous. Car au final ce que vous avez fait tous les deux n'a servi à rien.

Fin de souvenir

Au final depuis cet accrochage, Lysandre ne pas adressé la parole une seule fois. Et je comprends ce qu'il a voulu dire par j'ai déjà vécu la situation. Moi aussi j'ai été mis de côté quand Castiel enquêtait sans que je le sache sur la mort de mes parents. Oh final... A vouloir me cacher ce qu'il faisait. Castiel avait été blessé au point d'en mourir vu que j'étais la cible numéro de Kiryu, l'année dernière. A présent nous devons fuir car nous sommes recherchés par mon cher oncle qui veut notre mort à tous. Castiel et moi avions été trop dures avec nos amis. Même si c'était juste pour les protéger. Nous avions voulu travailler de notre côté et éliminer KIryu en mettant au point nos vies en danger. Et c'est ça que Lysandre n'a pas accepté. C'est d'avoir voulu mettre nos vies en danger pour eux. Je poussais un soupir. J'aimerais tellement revenir à l'époque où nous étions tranquilles. J'aimerais revoir mon mari.
 
2 mois que je ne l'avais pas vu. Celui-ci me manquait et je n'avais qu'une hâte, c'était de le retrouver mais d'abord je devais en finir avec  Kiryu. Pour Castiel, pour notre enfant qui va naître, nos amis et moi. Sinon nous ne serons jamais tranquilles. Cet homme nous avait fait trop de mal, il devait payer. En 2 mois, j'avais réussi plusieurs fois à le localiser mais ayant sûrement trop peur de se faire attraper. Celui-ci bougeait énormément. Du coup, j'avais perdu beaucoup trop d'occasions de l'attraper. Il me fallait un plan. Comment attraper un type qui se faisait passer pour un fantôme aux yeux de tous? Alors que je me posais cette question, je fus sorti de mes pensées par Lysandre qui m'appelait.

Anastasia : Euh...Oui!
 
Surprise qui me parle je le regardais étrangement.

Lysandre:  Désolé de te déranger dans tes pensées mais je crois qu'on est suivi.
Anastasia : Quoi?

Mon regard se porta sur le rétro extérieur. Je vis à l'intérieur de celui-ci une voiture noire. Je lançais un regard à Lysandre avant de tourner la tête aussitôt vers le rétro.

Anastasia :  Lysandre accélère.
Lysandre: Pardon?
Anastasia: ACCÉLÈRE

Criais-je. Lysandre me lança un regard avant de faire ce que je lui dis. Celui-ci appuya sur la pédale de frein et dépassa la vitesse limitée. La voiture noire qui était derrière nous fit pareil et nous rattrapa. Lysandre essaya de le semer entre les files mais celle-ci était coriace et ne se laissa pas déstabiliser. Elle accéléra afin de se mettre dans le sens inverse de la route. La voiture noire fit un écart pour nous pousser dans le ravin. Rosalya et moi nous accrochâmes au siège

Anastasia: Lysandre fait quelque chose.
Lysandre : Je fais ce que je peux.

Lysandre finit par appuyer sur la pédale de frein d'un coup avant de faire un dérapage et de repartir dans l'autre sens.  Puis il accéléra pour les semer mais celle-ci nous rattrapa.

Lysandre: Putain mais ils ont quoi comme moteur?

Je regardais en arrière et vit un des hommes sortir une arme sur le côté de la vitre.

Anastasia:  Baissez vous.

L'homme tira sur la voiture. La vitre arrière se brisa en mille morceaux. Rosalya protégea Elena des bris de verres qui tomba sur elle. Celle-ci se mit à crier avec sa fille qui était en pleurs. Après ça, je relevais la tête  du siège afin de mieux  voir ce que faisait notre tireur. Je vis celui-ci s'asseoir sur la fenêtre afin de mieux viser. Voyant ça, je baissais le siège à maximum pour pouvoir aller auprès de Rosalya.

Lysandre : Qu'est-ce que tu fais ?
Anastasia: J'essai de nous sauver la vie. Rosalya reste baissé.

Celle-ci acquiescait de la tête.  Je mis en position et pris mon arme rangée derrière mon dos. Je le rechargeais puis visait le tireur en enlevant la sécurité . Avant que je  puisse appuyer sur la détente,  l'homme tira de nouveau sur nous. Cette fois-ci ce fut le pare-brise avant qui se brisa. Lysandre essaya de se protéger le visage er les yeux comme il pouvait.

Lysandre : Anastasia qu 'est ce que tu attends?
Anastasia: Oui, oui ça va viens.

L'homme enfin dans mon champ de tir, j'appuyais sur la détente. Celui-ci  se prit la balle en plein en épaule et perdit malheureusement l'équilibre. Il tomba de la voiture et s'éloigna petit à petit de nous. Je me repositionnais et visais cette fois-ci les pneus. Un par un je les explosai avec mon arme. La voiture fit un dérapage avant de s'arrêter avec un crissement de frein. J'attendis quelques mètres avant de m'affaler sur le siège. Un soupir s'échappa de mes lèvres.

Anastasia :  Tout le monde va bien?
Lysandre : Ouais on peut dire ça. Rosalya ça va toi et Elena?
Rosalya: O-oui...
 
Je la regardais et voyais que celle-ci était effrayée et tremblait. De la voir ainsi me faisait de la peine. Alors qu'elle aurait pu mener une vie paisible avec son enfant et son mari. Je les avais embarqué dans mes histoires. Je levais ma main et la posai sur la sienne afin de la calmer. Rosalya me regarda avec les larmes aux yeux.
 
PDV Castiel
 
Après 7 heures de vol, j'avais enfin atterri à New York. Ville où Anastasia a été aperçue pour la dernière fois, d'après les documents de Nathaniel. Je sortais d'un pas pressé de l'aéroport afin de me rendre vers le parking des taxis qui se trouvait en face de moi. Alors que je traversais, une voiture noire qui était sur le côté me fonça dessus. Je n'eue même pas le temps de faire quoique se soit que quelqu'un me poussa sur le trottoir. Par terre, j'entendis un grand boom. Je tournais la tête et vit un corps sur le sol. La voiture noire qui m'avait foncé dessus était parti aussitôt qu'elle était venu. Des gens se rassemblaient autour de la personne qui venait de me sauver la vie. Certaines personnes criaient "Est-ce que quelqu'un a appelé une ambulance?" "Et la police?" Après ça, une femme vint vers moi.
 
Femme: Monsieur vous allez bien?
 
Ne répondant pas à sa question, je me levais difficilement du trottoir et allai voir la personne qui était blessée à ma place. Arrivé devant le corps, je ne pus retenir ma surprise en voyant l'identité de celui-ci.
 
Castiel: Gil?
 
Fin PDV Castiel
 
Après avoir roulé quelques mètres, nous nous étions arrêté dans une station-service. Lysandre était sortie de la voiture afin d'aller acheter de quoi boire, manger et prendre diverses choses qui pouvaient nous être utile. Je le regardais entrer dans la boutique.
 
Rosalya: Tu devrais aller lui parler.
Anastasia: Je crois bien qu'il en a pas en vit.
Rosalya: Essaye au moins.
Anastasia: Oui, mais je fais quoi une fois devant? Je m'excuse d'avoir essayé de vous prôtéger au péril de ma vie, même si tout ça n'a été qu'une perte de temps.
Rosalya: Oui... Enfin essaye de dire ça avec moins de tac.
Anastasia: Ouais...
 
Comme me l'avait conseillé Rosalya, je sortis de la voiture afin d'aller parler à Lysandre. Enfin... Si j'arrive... Je rentrais dans la boutique tranquillement et rejoignis vite Lysandre qui était dans les rayons gâteau. Ça tombe bien. J'avais une envie pim's à la framboise. C'est fou ce qu'on mange quand t'on est enceinte. même si après ses 2 mois j'ai pas mal diminué de chose. Je pris deux paquets et les mit dans le panier de Lysandre. Celui-ci voyant les gâteaux se retourna vers moi.
 
Anastasia: Quoi? J'ai faim.
 
Lysandre avança dans les rayons sans rien dire. Je le suivais et commençai à mettre en place un sujet de conversation.
 
Anastasia: Dit?
Lysandre: Quoi?
Anastasia: Nous devrions peut-être changer de voiture,
 
Celui-ci lança un regard à la voiture. Celle-ci était fracassée avec les coups de feu et les chocs qu'elle a reçus.
 
Lysandre: Je vais voir ce que je peux faire.
 
Dit-il dans une seule phrase et sans me lancer un seul regard. Je poussais un soupir et continuai.
 
Anastasia: Tu vas continuer combien de temps comme ça? 2 mois ou bien peut-être jusqu'à que j'accouche? Je dis ça mais il faudrait déjà que j'arrive à survivre jusque-là.
 
Lysandre ne relevait pas et continua son chemin dans les rayons. Je le suivais.
 
Anastasia: Ecoute, je sais très bien que tu m'en veux de ce que j'ai fait et j'en suis désolé. Mais tu ne peux pas éternellement rester comme ça? Sans me parler à pars que pour les attaques de Kiryu.
 
Il se tourna vers moi, en entendant ça.
 
Lysandre: On parie combien ?
 
Touché. Lysandre avança sans regarder si je le suivais ou pas.
 
Anastasia: Hé... merde.
 
Il n'y a rien à faire. Il m'en veut. Je regardais autour de moi et mon regard se posa sur la voiture. Je vis celle-ci vide. Rosalya a du surement sortir pour se dégourdir les jambes. Je vais aller la rejoindre vu que je n'ai rien à faire. Je décidais de sortir du magasin, laissant Lysandre seul avec ses courses. Dehors, je m'avançais près de la voiture en cherchant Rosalya du regard. Ou a-t-elle bien pu passer? Alors que je regardais autour de moi, j'entendis la voix de ma meilleure amie.
 
Rosalya: AU SECOURS...
Anastasia: Rosalya!
 
Je me mis à courir en direction de l'arrière-cours. Instinctivement, je pris mon arme derrière mon dos et le rechargea pendant le cour trajet.  En arrivant, je vis  deux hommes en costume noir. Un qui tenait Elena dans ses bras et l'autre tirait Rosalya par le bras afin de la faire rentrer dans la voiture à côté. Celle-ci me vit au loin
 
Rosalya: ANASTASIA!
 
Les deux hommes se tournèrent vers moi, en entendant mon nom. Je pointais mon arme sur eux.
 

 


Anastasia: Lâché là.
 
Dis-je d'un ton ferme. Les deux hommes me fixèrent.
 
Anastasia: Je vous ai dit de la lâcher. C'est un ordre.
 
Sur ses mots, les hommes de Kiryu affichèrent un sourire.
 
Anastasia: C'est quoi ses sourires débiles?
Rosalya: ANASTASIA DERRIÈRE TOI.
Anastasia: Quoi?
 
Je me retournais et vit un homme essayant de frapper avec un couteau. Je rattrapais son bras et lui perdre le couteau par terre avant de me positionna dos à lui avant de lui donner un coup de coude dans le ventre.
 
Rosalya: ANASTASIA...
 
Je tournais ma tête vers la voix de Rosalya et vis que les 2 hommes l'avaient fait rentrer à l'intérieur de la voiture avec sa fille. Un des hommes démarra la voiture afin de s'en aller.
 
Anastasia: Merde Rosalya...
 
Voulant aller l'aider, je ne fis pas attention à l'homme qui m'avait attaqué. Celui-ci m'attrapa par-derrière. Je reculais de plusieurs pas et le fis taper dos contre le mur. Essayant toujours de lui faire lâcher prise, je lui donnai un coup avec le haut de ma tête dans son visage. L'homme me lâcha finalement afin de se tenir le nez que j'avais surement cassé. Voyant du sang couler, l'homme me regarda énervé et avança dangereusement vers moi, me laissant pas le temps d'esquiver. Il me mit un énorme coup de poing dans le visage ce qui me troubla la vue face au choque. L'homme me prit par le cou avant de me plaquer contre le mur brutalement.  Un cri de douleur étouffé se fit entendre légèrement. Ses doigts se resserrèrent petit à petit, me laissant presque plus d'air.
 
Anastasia: Argh...


*** *** *** 
Salut!!! Alors voici le chapitre 41 de ma deuxième fiction Pour une fois que j'ai pas mis cent ans à la publier XD
Alors qu'en pensez-vous? Lysandre fait la tête à Ana. Dit comme ça, ça fait un peu gamin :D Gil a sauvé la vie à Castiel et Rosalya a été kidnappé avec sa fille par les hommes de Kiryu. Pourquoi? Et que va t'il se passer? Alors que Ana est aussi dans une sale situation. Dite moi ce que vous en pensez. Sur ceux, nonne lecture :D
 

Tags : Castiel Joshiro - Lysandre Folls - Rosalya Folls - Anastasia Clay - Gil Stan